"-Bon, j'ai tout pris là?

-Il reste encore une semaine avant que tu t'en ailles, t'es pressé ou quoi?

-Nan mais nan mais il faut être or-don-né. Là j'ai TOUT prévu pour ne rien avoir à prévoir avant le départ. Je préfère prévoir avant le départ que prévoir JUSTE avant le départ, tu peux pas comprendre, ça c'est un truc qui te dépasse complètement, mais alors là hein.

-Oui mais la voiture est déjà pleine une semaine avant de partir, et la voiture on va en avoir besoin cette semaine, donc il faut la débarrasser, on va pas se balader avec une tonne de foutoir dedans pendant une semaine!

-Du foutoir? Où ça du FOUTOIR? Mon MINIMUM vital, le STRICT nécessaire, tu appelles ça du FOUTOIR toi! On voit bien que Mâdââme n'a pas le sens des priorités! Et cette semaine on peut trèèès bien prendre le bus pour nos allées et venues, d'ailleurs je sais pas où tu veux aller comme ça, la voiture ça se gère, on gère ses besoins et ses trajets, tu apprends ça en première année de gestion des besoins et des trajets. Toi faut que tu bouges, t'as pas le sens de rester pépère en chaussons à la maison, tu dois avoir des gènes de romanichel et des gènes de caravane si ça se trouve, j'ai toujours su que génétiquement t'étais borderline. Les hommes sont intuitifs pour ces choses-là.

-Y a pas de bus ici.

-Y a pas de bus ici, eh ben on a qu'à en louer un pour la semaine, il faut TOUT bien gérer pour éviter des dépenses inutiles je te signale. 

-Et y en a partout, on dirait un déménagement, c'est pas possible ça! Tu déplaces du bordel d'un coin à l'autre, je sais pas du tout ce qu'il se passe dans ta tête!

-Je DÉPLACE pas du BORDEL, je fais de la GESTION D'ACTIFS TANGIBLES! Je DÉPLACE pas du BORDEL, je RÉORGANISE notre POTENTIEL ESPACIEL HORIZONTAL. La DEADLINE c'est dans une semaine et J'UPDATE nos possibilités d'espace de vie, nous devons nous situer dans une PERSPECTIVE WIN-WIN efficace à court terme chte signale. 

-N'importe quoi, tu n'as pas besoin d'utiliser du jargon à la con, tu vas pas travailler dans une banque non plus hein.

-Je ne sais pas, le monde du travail a dû bien changer en quelques années, alors je brainstorme pour m'adapter, c'est tout. 

-En attendant, avec la voiture pleine, comment on fait pour faire des courses pour bouffer ce soir par exemple?

-Laisse, je gère les approvisionnements techniques, toi je te charge de nous développer une application nutritive énergisante aux qualités organoleptiques optimales pour l'avant-soirée, tu auras la charge de maîtriser le process de bout en bout suivant un cahier des charges très précis.

-Tu veux dire faire à manger pour ce soir?

-Je te laisse tes mots simples pour exprimer ta joie fruste si tu veux, moi j'ai dépassé ce stade, je vis avec mon temps, je suis totalement en phase avec ma timeline. J'ai un ratio optimum d'adaptation sur le terrain opérationnel alors là du coup.

-Bon tu ranges un peu quand même, reconnais que c'est un peu le foutoir.

-Je consens à repenser notre espace de stockage de façon à maximiser l'interopérabilité fonctionnelle de gestion plénière des espaces à vivre, ne sois pas inquiète comme ça rhâlala toi alors, on peut pas te faire confiance hein. 

-Comme je te connais, toi tu es en train d'angoisser, à une semaine de commencer.

-Non...non... pas du tout, tu me connais mal ma vieille, je n'angoisse pas comme tu dis, je fais passer un stress-test à mes ressources émotionnelles non-gérables, comme ça pour voir.

-Bon tu veux manger quoi ce soir, t'as une idée?

-Je mangerais bien des sardines à la tomate, sans vouloir te commander. Avec du pain et du beurre. Miam.

-Tu veux dire la reine des mers dans sa nage de légumes du soleil? Avec un croustillant de froment et son émulsion de lait baratté? 

-Vas-y fous-toi de ma gueule, je voudrais bien t'y voir avec tout le poids de mes responsabilités sur tes frêles épaules. Incroyable! Toi tu es dans l'insouciance perpétuelle alors que moi je suis ancré dans la dure réalité du terrain. Ça se donne des grands airs et ça veut rivaliser sur le terrain intellectuel avec les plus grands! IN-CRO-YA-BLE! Bon...je te préviens, je vais faire pipi, à mon retour je veux que tu aies trouvé une solution pour ne rien changer, on va voir si tu es réactive. 

-Je suis très réactive t'inquiète pas, je vais vider la bagnole en moins de deux pour aller en courses, j'accepte ton challenge.

-Non maiiiis...je voulais dire réactive pour laisser les choses en l'état, je voulais dire être performante pour ne rien décider, toi tu prends tout au premier degré; tu sais, à force de tout prendre au premier degré sans faire attention comme ça, un jour tu vas glisser sur la terrasse et tu vas te faire très mal, tu diras pas que je t'ai pas prévenu! 

-Bon, tes affaires, je les laisse dehors ou tu les rentres dans le garage? T'as une préférence? J'ai des courses à faire moi!

-C'est dingue, tu penses qu'à bouffer. Le matin tu te lèves, hop tu manges. Le midi tu te mets à table, c'est pour manger. Le soir rebelote, arrivée à l'heure du dîner, tu te mets à faire à manger! En plus il l'a dit le docteur à la télé souviens-toi, il a dit que grignoter à table comme ça le matin, le midi et le soir c'est pas recommandé pour avoir des maladies. Bon et ton indice de masse corporelle, tu y as pensé? Si tu faisais un mètre et que tu pesais cent kilos, ce serait trop. Et on sait jamais, tu peux te réveiller un matin en faisant un mètre et cent kilos, ça s'est déjà vu, alors il faut le bichonner et l'astiquer ton indice de masse corporelle. 

-Alors, dehors ou garage?

-Oui oui rhololo, t'es toujours premier degré hein? Le jour où je t'ai demandée en mariage, t'as dit oui, je me suis dit oh putain elle prend tout au premier degré celle-là alors, c'est incroyable, quel manque d'humour! Bon, je vais me recoucher pour être en pleine forme la semaine prochaine. Le premier degré ça me fatigue. "

Commis par pow wow on mardi 31 mars 2015
categories: , | edit post

7 réactions disproportionnées

  1. Je kiffe ! :-D
    Bon courage !

     
  2. pow Says:
  3. Merci Obliv' !

    (oui je sais c'est un peu court)

    (en même temps je viens de me rendre compte que je ne suis pas un hermaphrodite amish)

     
  4. poisson Says:
  5. Je crois que c'est un peu pathologique, voire pas trop logique, que j'aime tellement lire ce genre d'histoires "à la pow wow".
    Faut pas croire ce n'est pas tout le monde, certains sont hermétiques. Complètement hermétique, ils sont dans une boite tupperware qui est dans une boite tupperware qui est dans une boite tupperware. J'arrête là c'est comme les distances spatiales, trop de boites tupperware après on a du mal à se les figurer.
    Donc plus je lis pow wow, plus je me sens bizarroïde. Peut-être qu'il y a des pommades pour.

     
  6. pow Says:
  7. Merci Poisson, ça je sais que beaucoup sont hermétiques, c'est normal et ça ne fait rien car je ne fais rien pour être plus "grand public", je ne veux surtout pas adapter mon style à on sait pas quoi d'ailleurs, le dénaturer en quelque sorte, c'est très bien comme ça. Je fais rire les miens, je fais rire mes soeurs et mes nièces avec mes idées farfelues, c'est tout ce qui compte. D'ailleurs ce blog n'est pas vraiment fait pour attirer du monde mais c'est plutôt une thérapie pour vider mes tiroirs (qui débordent) à idées farfelues, c'est juste un truc de rangement, en fait. C'est un genre de blog ikéa, à monter soi-même patiemment. Et d'ailleurs comme pour les meubles ikéa, j'ai aucune idée du résultat final.

     
  8. J’ai mis un premier commentaire court, passque ton texte parle de quelqu’un que je connais. Ça m’a touchée. Et donc intimidée.
    Oui, je connais quéqun qui prépare la voiture une semaine avant de partir, en vrai.
    Rhalala…

    Du coup, je ne suis pas du tout tupperware ! ;)

    Merci !

    (dis donc, un commentaire de poisson le 1er avril, tu as de la chance ! ;))

     
  9. Ah ben je ne l'avais pas lu ce billet. Je veux dire je ne l'avais pas lu avant celui du nouveau blog, du coup j'ai du mal à comprendre l'histoire et à bien suivre l'intrigue. T'es chiant, à changer de chaine comme ça, à zapper au milieu d'une phrase sans prévenir, on dirait mon ânesse quand elle a la zapette. Ou moi, d'après mon ânesse, quand c'est moi qui ai la zapette.
    Bon, si j'ai bien compris, maintenant il y a 2 blogs à suivre. Heureusement que, comme Poisson, je suis un cas "pas trop logique" quand il s'agit de lire du pow wow.

     
  10. pow wow Says:
  11. Obliv', le problème des commentaires courts, c'est que c'est court à lire. Mais le problème des commentaires longs, c'est que c'est long à lire. En fait il faut des commentaires moyens. Mais le problème des commentaires moyens, c'est que souvent ils sont moyens.

    Asinus, il n'y a plus grand-chose à suivre ici le temps de la formation , l'essentiel se passera sur l'autre pendant ce temps, après je reviendrai ici, et je te RAPPELLE que tu peux être informé des billets qui sont publiés ici ou sur l'autre en mettant ton adresse email dans le champ prévu à cet effet sur chaque blog, c'est dingue comme tu suis pas.

     
.
Fourni par Blogger.

Google+ Followers

N'oublions jamais !

N'oublions jamais !

RÉALISER UNE DONATION

Mon meilleur profil grec

Ma photo
pow wow
Vanuatu
Regarde dans l'onglet "À propos" là au-dessus si des fois ça te chante.
Afficher mon profil complet

Fais tourner!

Les boutons ci-dessous détectent automatiquement la page sur laquelle vous vous trouvez pour la partager, c'est vachté bien foutu n'empêche.

Touitteur poweur




NOMBRE DE CHATONS ÉTRANGLÉS POUR TROUVER L'INSPIRATION

ESPIONS DE LA NSA

Suivre le blog en recevant un nimèle dans ta boitolette virtuelle

Contrat Creative Commons
Les créations originales contenues sur ce site (textes, dessins, photos, vidéos) hors contenu ne m'appartenant pas (photos, textes, images, codes source, vidéos, logos, marques), sont sous licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.

NOS RÉCOMPENSES, LABELS ET CERTIFICATIONS

Montage créé avec bloggif