Beaucoup de choses ont été dites sur Rahan.

Et des fois pas, ça dépendait de si on n'y pensait pas à Rahan ou mais si. Des fois ça arrivait qu'on n'y pensait pas à Rahan tout le temps par exemple des fois on faisait autre chose comme chercher une botte de foin chez le vendeur de bottes de foin pour y mettre des aiguilles dedans (on a les névroses qu'on peut) alors on n'en disait rien.

Des choses médisantes, des choses méprisantes, des choses pas sérieuses, des choses fantasmées, on supposait, on disait que, la rumeur prétendait qu'il était bien plus proche des mammouths qu'il ne voulait bien le dire, on croyait deviner, on se posait la question; qui lui offrait donc ces belles parures de cou en dents de tigre et contre quelle prestation, personne ne semblait imaginer que Rahan puisse lui-même, avec son salaire, s'acheter une belle parure de dents de tigre, non, on supposait qu'il s'agissait d'un cadeau, de son petit cadeau posé sur son chevet au réveil, "n'oublie pas mon petit cadeau" qu'il aurait dit à son mystérieux visiteur du soir. Non et non, ce ne sont que des racontars, l'expression d'une jalousie, bon et puis après je trouve que ça fait un paragraphe qui commence bien moi je trouve, j'aurais pu commencer par "il était une fois" ou "on dit que certains soirs d'été dans la lande fleurie" mais non, je ne cherche pas la facilité, je cherche plutôt l'originalité, commencer mon histoire comme aucune autre, terminer mon histoire comme aucune autre, pour qu'elle ne ressemble à aucune autre. Mais à part ça on s'en fout, je vous l'accorde.

Mais au fond de moi je suis aigri car finalement je suis comme les autres, tristement banal comme les autres, mes histoires commencent par des majuscules et finissent par un point. Moi qui me croyais original, tu parles, je ne sais faire que des histoires banales qui commencent par une majuscule et qui finissent par un point. C'est la dure loi des séries. Parce que dans mes histoires je fais des séries de majuscules et des séries de points, pas en même temps je vous le concède, et ce n'est pas là le moindre de mes défauts. 

"Prout. Un pet discret quoique odorant réveilla Rahan qui somnolait près de la cascade du bois joli. Décidément, le haricot sauvage ne me réussit pas, pensa-t-il." 


Le haricot sauvage est connu depuis l'antiquité jusqu'à l'Oural pour provoquer des troubles digestifs impressionnants et douloureux comme le montre cette photo. Des médecins se sont penchés sur cette question, alors que d'autres faisaient des ordonnances de complaisance pour un arrêt de travail sans rapport avec le sujet qui nous occupe. Mais le conseil de l'Ordre des médecins est laxiste, surtout le dimanche parce que c'est fermé ou alors le lundi aussi.


Oui nan mais y a des limites à l'originalité pour commencer après c'est vrai, faut rester dans les clous, faut pas déconcerter le lecteur, faut commencer soyeux, on peut aller vers la soie de porc et le crin de cheval durant le récit mais on commence poil de martre triple zéro, faut y aller crescendo pour capter l'attention du lecteur, qui des fois en plus trois fois sur quatre s'endort après le premier paragraphe parce qu'il est crevé du boulot, alors la tâche est compliquée. Je fais des phrases bizarres souvent. Crescendo ça se prononce cré chaîne d'eau, je croyais que ça se prononçait autrement, comme ça se prononce, crèche haine d'eau, bon la différence est menue mais justement, elle est comme au restaurant, la différence est dans le menu. Putain j'ai faim. Je prendrais bien le turbot sauce madère si j'étais moi. Il a l'air bien le turbot sauce madère. Ah oui mais merde, je suis pas au restaurant. Pourquoi j'ai un onglet ouvert sur le menu d'un restaurant connu moi? D'autant qu'il n'y a pas de restaurant dans mon patelin. Bon je sens que je vais encore bouffer des nouilles à la place. Bon, je sens surtout que je vais encore m'éparpiller, c'est chiant, détendons-nous cinq minutes.

Faisons une partie de Jacadi.

Vous avez perdu.

J'ai pas dit Jacadi faisons une partie de Jacadi. 

Tout a été dit sur Rahan, mais pas l'essentiel. Et l'essentiel est ce qui nous importe. L'essentiel est que Rahan a connu une belle carrière sur papier glacé c'est vrai, mais il aurait pu profiter de sa notoriété pour aller plus loin. Rahan n'a pas su optimiser son capital de sympathie pour développer ses activités commerciales, notamment en élevant la conscience des plus jeunes par le biais de comptines chantées, comme le font les gens talentueux qu'on voit à la télé. Ils ont du talent, il mettent un beau pantalon, il prennent un micro, ils allument le micro, ils parlent des paroles dedans en modulant la voix et ça fait une comptine chantée, des fois il y a des gens avec eux qui jouent avec des dispositifs musicaux à cordes, à vent ou à trompette. C'est ce que lui disait Johnson Johnson, son ami le gorille à dents de sabre, près du feu de bois à la tombée du jour venue:

JJ- Pourquoi Rahan pas optimiser son capital sympathie pour développer activités commerciales?

R-  Je sais ce que tu veux dire Johnson Johnson, je ne suis pas que l'ombre d'un crétin, tu penses que je pourrais élever la conscience des plus jeunes par le biais de comptines chantées, c'est bien ça?

JJ- Pourquoi Rahan pas optimiser son capital sympathie pour développer activités commerciales?

R- Oui j'ai compris, tu veux dire que tu penses que je pourrais élever la conscience des plus jeunes par le biais de comptines chantées, c'est bien ça?

JJ- Pourquoi Rahan pas optimiser son capital sympathie pour développer activités commerciales?

R- Ah oui donc tu ne comprends pas mon langage et tu essaies de disposer des mots au hasard, cet effort est louable Johnson Johnson mais tu ne resteras en tout état de cause qu'un animal brut de pomme, il faut te rendre à la raison. 

JJ- Grumpfff. Onkr onkr onkr.

R- Ah oui donc ça confirme. Ah merde.

Rahan avait pourtant tous les atouts en mains, il était beau comme les blés et blond comme un dieu, le public féminin aurait vibré lors d'un tour de chant à Bobino. Son nom en lettres d'or sur la devanture des plus prestigieux endroits aurait attiré un public toujours plus nombreux, c'était la gloire, les grands hôtels, le canapé rouge de Michel Drucker, les beaux tailleurs de chez Channelle, les émissions d'Arthur où il aurait fait le con en racontant des blagues de Toto avec son copain Franck Dubocsse. La gloire était là, à portée de main, et pourtant il ne sut prendre ce virage, mais il faut dire à  sa décharge qu'il n'avait que le permis mammouth, et le mammouth ça tient pas la route dans les virages, il n'est en effet pas rare qu'à la sortie d'un virage on aperçoive les gendarmes faire des grands signes pour ralentir les automobilistes car les archéologues sont en train de désincarcérer un mammouth pris dans une gangue de glace. Si, je dis que ça existe. 



Une équipe de chirurgiens du service pédiatrie des mammouths du CHU du Mont saint Michel en train d'opérer un petit éléphantidé victime d'un accident de mammouth. Avant, l'intervention nécessitait au préalable le transport du petit mammouth au service radiologie au deuxième sous-sol. Mais la médecine a fait des progrès considérables, maintenant il y a un ascenseur pour descendre dans le service de radiologie.


Bien que la vie de Rahan fut à bien des égards tout à fait trépidante, on ne peut disconvenir qu'il ne fut qu'un héros de bande dessinée qui habitait dans des cases et qui faisait des bulles. On ne doit bien sûr pas le juger mais sans doute un défaut d'orientation en troisième l'aura conduit dans cette impasse. Ses parents rêvaient sans doute d'un autre avenir pour lui, le voyant peut-être pilote de ptérodactyle ou vidangeur de volcans, puisqu'il il n'est point de sot métier, sache-le jeune bachelier boutonneux au sortir de ton parcours éducatif balisé. Pourtant l'on ne peut s'empêcher de penser qu'avec un physique comme le sien il a bien dû rêver à une carrière dans le spectacle à l'ombre des sunlights, avec un producteur, un attaché de presse, des musiciens et pourquoi pas des Rahanettes. Rahan et ses Rahanettes. Comme Cloclo et ses Clodettes. Ou la chanteuse Nico et ses Nicorette (elle voulait arrêter de fumer). Il aura sans doute rêvé aux belles toilettes, aux belles tenues de scène; mais qui ne rêverait pas d'aller au bureau dans des costards à paillettes, je vous le demande un peu.Non ne répondez pas, toutes façons je vous entends pas. Tiens gueule un coup pour voir? Ah ben non tu vois je te l'avais dit.



Les belles toilettes sont à la personne célèbre ce que la bouteille plastique est à la soupe de poissons: un bel écrin. Mais la soupe de poissons ça fait péter. Les personnes célèbres ont une vie de rêve, elles marchent toute la journée sur des tapis rouges, elles brunchent au Carlton et après elles montent dans leur Rolls pour rejoindre leur maîtresse. Et elles ouvrent vite la vitre de la Rolls parce que la soupe de poissons ça fait péter et ça pue et ça sent pas bon s'il y avait de la soupe de poissons au brunch à midi, on sait pas ça peut arriver.


Hélas, j'entends bien ici le rire gras de vos sarcasmes, je suppute le sourire de dédain en coin, je ne suis pas dupe sachez-le, vous vous dites à cet instant précis: mais qu'est-ce qu'il raconte, comment Rahan aurait-il fait pour tenir sa magnifique chevelure blonde sous les températures extrêmes des soleil-légers, aucune chevelure blonde ne résiste à de si hautes sollicitations températurluresques ! 

Keunnéni mes amis, keunnéni ! La technologie est passée par là; pendant que vous végétiez dans vos pathétiques dénis, pendant que vous vous assoupissiez sur vos hautaines certitudes, pendant que l'embrayage de votre inconsistance broutait sur le ruban de bitume de vos obsolètes croyances, le monde fantastique de l'entreprise fourbissait ses armes pour vous clouer céans votre puante boîte à camembert !  Risibles que vous fûtes ! La solution est là aujourd'hui, sous vos yeux estourbis: la laque qui résiste à 230° pour les connasses qui se foutraient la tête dans le four mais voudraient rester fraîches comme la rosée:

ATTENTION CE QUI SUIT N'EST PAS UN FAKE

elnett






























Mais aujourd'hui le constat est là, terriblement accablant pour toute une génération qui aura cru en lui, en vain. Rahan n'aura su rester qu'un gagne-petit, un traîne-savate, un pue-la-misère dans ses cases de papier de cellulose pure premium, jamais il n'a franchi le pas pour entamer la montée des marches de l'ascenseur de ses rêves; effectivement l'on dit dans le bon sens populaire que c'est le premier pas qui coûte, et après les pas suivants c'est gratuit, faut payer à l'entrée mais après c'est open bar, et hélas il n'en fut rien, il restit pour l'éternité le grand couillon blondinet qui courait après les animaux louches des temps préhistoriques, ce que personne n'aurait voulu faire à sa place, par exemple nous on a des formations dans le tertiaire ou les services ou même des livreurs de pizzas des fois on est avec un scooter. Tout sauf chasser le putois des neiges ! Bon sang Rahan eut-on envie de crier parfois, réveille-toi, secoue-toi la nouille, remue-toi la graisse du bide! Excusez-moi si à ce moment précis les larmes me montent au nez tellement je suis en colère, j'aimerais - de rage - taper sur mon clavier mais ça va faire un xpmeu(mùeu",,çw54 pas esthétique du tout et vous savez que le Beau est ma première passion (avec les putes et la sangria), il faut savoir raison garder mais j'avoue que j'avais deux-trois idées pour une belle carrière de Rahan dans la chanson, il ne nous aura pas manqué grand-chose, peut-être un peu de volonté.





Commis par pow wow on dimanche 29 juin 2014
categories: , | edit post

7 réactions disproportionnées

  1. elihah Says:
  2. Ouff au petit matin du réveil de l'ouverture de l'œil, ça décoiffe !

     
  3. Ceux qui marchent debout te remercient. Ah oui alors ! Que de souvenirs remontent à la surface en évoquant Rahan (j'ai la collec' complète avé la tronche de Rahan sur la tranche quand on les range bien dans l'ordre... sinon ça fait la tête de Clayderman ou de Juvet, c'est selon )
    Bon, tu as l'air d'être en forme, nous voilà rassurés!
    Du coup, je vais enfin pouvoir aller dans la cuisine boire un coup : 5 mois assis devant l'ordinateur, je commençais à fatiguer un peu à attendre ce nouveau billet.

     
  4. pow wow Says:
  5. Elihah, oui je fais beaucoup pour relancer la profession de coiffeur-coiffeuse, j'essaie de redresser le pays, le merlan c'est maintenant!

    Bruno, à ma décharge faut savoir que je me suis cassé le deuxième poignet au mois de février, ça n'arrangeait pas les choses donc, mais enfin ça n'explique pas tout, l'autre explication c'est que je n'ai pas vraiment d'explication.

     
  6. poisson Says:
  7. Super.
    Superdrôle.
    Superdrolistique.
    Superdrôlistiquexpialidocious.
    Et on se cultive, en même temps. On apprend des choses. On réfléchit. Après avoir lu pow wow, on est moins bête. Et on ne n'est pas moins bête, on le devient (Simone de Beauvoir).

     
  8. ah mais j'avais raté ça :-)

    ma vie va en être changée, j'ignorais totalement le succès de Rahan sur papier glacé. Damned, Gasp et toutes ces sortes de choses.
    Le succès sur papier buveur on se doutait, mais glacé quel scoop ! Buveur oui, pas buvard, parce que dans le combat eau-papier le buvard gagne quasiment par ok en avalant des quantité gargantuesque de liquide. Tandis que le buveur s'écrase pitoyablement et se déchire avec une facilité déconcertante. On ne compte plus les rahan désolés et abandonnés gisant mollement dans les caniveaux débordants, et balayés avec mépris par les gens en vert munis de balais de plastique vert, précipités dans des bouches sombres et glacées de dessous les rues.
    Tout ce ci est bien triste, mais grâce à Pow Wow tout est arrangé, le soleil brille et se pare de la tonsure de Rahan.
    Alléluia, ou plutôt Gââârh comme dirait Rahan

     
  9. Je viens de découvrir ce billet qui pourtant est vieux d'un mois (et demi). Honte à moi (et démis)!
    Une chose me turlubite : pourquoi la sangria, comme première passion ? C'est pas super la sangria. Moi je trouve. En tout cas moi la sangria ça me donne envie d'aller à la corrida voir saigner le torero et la plupart du temps c'est le toro qui perd alors non merci. Je vais rester au whisky, comme première passion (avec le Beau et les putes).
    Sinon Rahan ? Oui, sauf que j'ai d'abord cru que tu allais nous parler de Gaëtan https://www.youtube.com/watch?v=It2aZp4c-4U

     
  10. pow wow Says:
  11. Bon sang, ça fait déjà un moment que je ne suis pas venu ici, saperlipopette!

    Ça va vous?

     
.
Fourni par Blogger.

Google+ Followers

N'oublions jamais !

N'oublions jamais !

RÉALISER UNE DONATION

Mon meilleur profil grec

Ma photo
pow wow
Vanuatu
Regarde dans l'onglet "À propos" là au-dessus si des fois ça te chante.
Afficher mon profil complet

Fais tourner!

Les boutons ci-dessous détectent automatiquement la page sur laquelle vous vous trouvez pour la partager, c'est vachté bien foutu n'empêche.

Touitteur poweur




NOMBRE DE CHATONS ÉTRANGLÉS POUR TROUVER L'INSPIRATION

ESPIONS DE LA NSA

Suivre le blog en recevant un nimèle dans ta boitolette virtuelle

Contrat Creative Commons
Les créations originales contenues sur ce site (textes, dessins, photos, vidéos) hors contenu ne m'appartenant pas (photos, textes, images, codes source, vidéos, logos, marques), sont sous licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.

NOS RÉCOMPENSES, LABELS ET CERTIFICATIONS

Montage créé avec bloggif