-Chérie, tu n'as pas vu un bouquin que je cherche?

-Quel bouquin au juste?

-Un livre. Que je cherche. Là je le trouve pas, c'est pour ça que je sollicite ton concours, sans beaucoup d'espoir d'une pleine et entière coopération sache-le, et qui plus est de manière tout à fait exceptionnelle sois sans crainte. Vas-y parle sans crainte, nous t'écoutons.

-Oui mais c'est quoi comme livre? 

-C'est un livre à lire. Tu comprends ce que je dis ou pas? La lec-ture. Tu sais, cette occupation intellectuelle fort prisée comme par exemple pour se cultiver, des fois pour faire caca aussi, ou alors des mots croisés pour faire caca mais je préfère lire en faisant caca en fait. Toi tu préfères quoi pour faire caca?

-Si tu ne me dis pas le titre, je ne peux pas te dire si je l'ai vu, ton bouquin.

-Ah oui le titre, tu as raison. C'est vrai que si je ne te dis pas le titre, tu ne risques pas de trouver, c'est comme si je te demandais si tu as la recette de l'omelette mais que je ne te disais pas que dedans il y a des oeufs, tu croirais que je te demande la recette de l'omelette de lentilles ou l'omelette de pâtes. Tu ne fais jamais aucun effort.

-Le titre?

-Quoi le titre? C'est l'omelette aux oeufs. Je viens de t'en parler mais tu es déjà partie dans autre chose, quand je dis que tu fais pas d'efforts...

-Du livre. Le titre du livre.

-Ah oui, le titre du livre, tu as raison. Tu es en train de m'embrouiller avec tes histoires et du coup j'oublie le titre de ton livre. C'est quoi le titre du livre déjà? 

-Non c'est toi qui cherches un livre paraît-il. Mais j'en doute, je pense que tu es venu juste pour m'ennuyer. Pour parler poliment.

-Ah oui le livre, c'est un livre ça fait peur et ça fait terrifiant parce que ça pourrait nous arriver, c'est écrit par un moustachu dans la première moitié du XXème siècle.  Ça parle d'un truc totalitaire en gros. J'adore ce livre, c'est très à la mode en plus. 

-Mais de quel livre tu parles? Tu ne lis pas Mein Kampf tout de même? 

-Maiiiis non pas Mein Kampf, je lis pas les trucs à l'eau de rose moi. Les Flaubert, Madame Bovary, Mein Kampf, Barbara Cartland tout ça, c'est pareil , c'est pour les gonzesses. Non moi je te parle d'un truc sérieux, pour les hommes. Ah oui tiens ça me revient, c'est 1984 de Jean-Michel Orwell. 

-George Orwell.

-Oui c'est ce que j'ai dit, George Orwell, ne me reprends pas comme un enfant s'il te plaît. Tu n'es pas ma mère, hein manman?

-Bon tu es content, tu as le titre de ton livre, non je ne l'ai pas vu et d'ailleurs je m'en tape légèrement, et sache que je me réjouis à la simple idée que dans quelques secondes tu vas me foutre enfin la paix. Merci.

-Et...Mein Kampf, tu crois que c'est bien? Ils en parlaient y a pas longtemps à la télé, s'ils en parlent à la télé c'est que c'est bien non? 

-Non, je ne crois pas que ce soit bien, je pense même que c'est à éviter.

-Même pour faire caca?

-À l'aune de ces tout récents développements, je dirais que je crois de plus en plus que tu n'es pas venu me voir pour m'ennuyer, mais carrément pour m'emmerder, voire me faire chier, comme tu sais si bien le faire. 

-Nan mais tu sais, je dois me cultiver, j'ai eu un diplôme je te rappelle - même si j'ai tout copié sur mon voisin mais ne le répète pas - alors maintenant j'ai un statut social et je me dois d'avoir une certaine culture, des opinions politiques et tout le bataclan - et je ne te parle pas des attentats, ha ha humour -, enfin tu vois, le truc qui en impose quoi. On en parle de nos opinions politiques?

-Quoi on en parle, j'ai les mêmes que les tiennes, non je n'ai pas spécialement envie de parler de politique avec toi, d'ailleurs je n'ai tout simplement pas spécialement envie de parler avec toi si tu veux savoir.

-Quelle rabat-joie tu fais toi alors, alors là hein, si je m'attendais. Bon sinon, tu n'as pas vu mon livre sur les bathyscaphes?

-Un livre sur les bathyscaphes? C'est quoi cette histoire encore?

-Non je croyais que j'avais un livre sur les bathyscaphes, il me semblait. J'ai toujours beaucoup aimé les bathyscaphes, et je me disais qu'à notre âge, maintenant que les enfants sont partis, on pourrait peut-être s'acheter un bathyscaphe; y en a bien qui s'achètent un camping-car, nous on ferait mieux que les voisins, on s'achèterait un bathyscaphe et on ferait des balades en bathyscaphe.

-Mais on est en plein milieu des terres, qu'est-ce que tu veux qu'on foute d'un putain de bathyscaphe à la con?

-Maiiiis...c'est mon rêve depuis tout petit! Quand j'étais petit j'ai eu la maquette de la Calypso, tu sais le navire du colonel Cousteau. Eh ben il y avait, avec, un petit hélicoptère et un bathyscaphe jaune, le célèbre bathyscaphe du colonel Cousteau. Moi j'ai eu la Calypso et mon frère a eu une maquette de cuirassé. D'ailleurs je lui ai échangé des canons contre l'hélicoptère, et j'ai mis des canons sur la Calypso. Et j'avais aussi une maquette de B52, j'ai démonté les ailes pour les mettre sur ma Calypso.

-Et alors?

-Et alors eh bien ma Calypso n'a pas supporté son premier atterrissage, je soupçonne rétrospectivement un problème purement structurel, tant et si bien qu'elle s'est fracassée à son premier envol, mais j'ai pu sauver le bathyscaphe. Tu sais on dit les bathyscaphes, mais quand on en a un sous la main on est bien content, ça rend vachement des services à la personne. Et les vieux font des croisières en bateau, toi t'aimerais pas faire des croisières en bathyscaphe?  

-Mais un bathyscaphe c'est pas un bateau!

-Oui c'est vrai, quand c'est bien réglé un bathyscaphe, ça coule. Et quand c'est pas réglé ça flotte. On a qu'à jouer sur le réglage et hop, on se promène sur les canaux, hein? J'ai toujours rêvé de faire des croisières, tu veux pas faire des croisières en B52 quand même?

-Mais pourquoi tu me parles de tout ça enfin?

-Mais rien, c'est des vieux rêves! Tiens là tout de suite, si j'étais riche, tu ferais quoi? Moi j'achèterais un B52 avec plein de bathyscaphes et j'irais bombarder DAESH.

-Bombarder DAESH?

-Oui, avec des bathyscaphes jaunes. 

-Mais pourquoi?

-POURQUOI? MAIS POURQUOI J'IRAIS  BOMBARDER DAESH D'APRÈS TOI? Mais parce que ce sont nos ennemis! J'irais les déloger du coeur de Palmyre! Tu aimes les coeurs de Palmyre?

-Tu dis vraiment n'importe quoi hein!

-Non mais non, la civilisation occidentale est en danger, tout se délite! Tiens j'ai même vu une mémé l'autre jour qui fouillait dans les poubelles et elle mettait des trucs dans son cabas la vilaine! Je te lui ai foutu un coup de pied au cul et un low-kicet un roundhouse-kick et une bonne patate dans sa gueule parce que quel manque d'éducation quand même! Eh ben ça c'est la bande à DAESH qui leur met ça dans la tête à nos vieux, y a plus de respect! Alors une bonne giclée de bathyscaphes jaunes remplis de sous-munitions, ça les ferait réfléchir crois-moi! 

-Mais DAESH c'est pas ça. Tu mélanges tout. 

-C'est pas ça? Et c'est qui qui vole notre pétrole syrien, tu y as pensé à ça, avant de proférer des énormités pareilles? T'as vu ce qu'ils font dans leurs camps? Moi quand j'allais dans les camps, on dormait dans des tentes et on jouait de la guitare et on faisait du cheval ou des excursions, et on rentrait à la maison et maman lavait notre linge, tout était bien qui finissait bien! Dans quel monde tu vis toi? Dans les camps de DAESH, ils font des farandoles de camions-citerne pleins d'essence, tu crois pas que c'est dangereux pour les mômes? Bon toujours est-il que je vais passer mon permis de bathyscaphe, que ça te plaise ou non. Et peut-être mon permis de B52 aussi. J'ai déjà mon permis voiture, si ça se trouve j'ai juste à repasser le code. 

-Oui oui c'est ça mon chéri, va passer ton permis de B52, et ton permis de fusée Ariane, et après tu pourras faire des créneaux avec la station spatiale internationale si ça te chante. 

-Vas-y moque-toi de moi, on voit bien que c'est pas toi qui te tapes tout le boulot, toi t'es perpétuellement dans le sarcasme, heureusement que moi j'ai la tête sur les épaules. 

-Je rigole.

-Oui je sais. Tuuu...

-Tu quoi?

-Tu n'as pas vu mon livre sur comment fabriquer des bombes à guidage laser avec des vieilles maquettes de la Calypso?     

  
Le colonel Cousteau, enseignant à des statuettes grecques comment on fait un roundhouse-kick à une vieille dame indigne.

Commis par pow wow on dimanche 3 avril 2016
categories: | edit post

4 réactions disproportionnées

  1. On te voit pas souvent mais quand tu es là ça vaut le coup !!

     
  2. poisson Says:
  3. Miam.
    Si tu écrivais dans Charlie Hebdo, je m'abonnerais. Si tu écrivais dans Le Point ou l'Express j'irai déchirer la page à la bibliothèque.
    Bref miam.

     
  4. N’importe quoi. C’est Orson G. Wells qui a écrit 1984.
    Bon. Autrement, rien ne nous dit que tu n’es pas impliqué dans les fuites fiscales de Panama Pampers.
    J’attends ton prochain billet pour te justifier à ce propos.

     
  5. pow wow Says:
  6. Merci Bruno, c'est vrai que je ne fais pas d'efforts, bon en même temps il commence à faire beau! Ce serait dommage de rester enfermé!

    Poisson, merci! Écrire dans Charlie Hebdo? Non pas trop, j'ai horreur des collègues morts. (oui bon c'est pas drôle).

    Oblivion, je sais qu'est-ce que je dis, c'est Djowdje Oubien. C'est vachement bien écrit. J'attends la suite: 1985. Les Panama pampers c'est pas moi, on peut seulement noter que malgré Panama pampers, y en a plein qui sont mouillés, mais y en a aussi tout un tas qui vont rester bien au sec!

     
.
Fourni par Blogger.

Google+ Followers

N'oublions jamais !

N'oublions jamais !

RÉALISER UNE DONATION

Mon meilleur profil grec

Ma photo
pow wow
Vanuatu
Regarde dans l'onglet "À propos" là au-dessus si des fois ça te chante.
Afficher mon profil complet

Fais tourner!

Les boutons ci-dessous détectent automatiquement la page sur laquelle vous vous trouvez pour la partager, c'est vachté bien foutu n'empêche.

Touitteur poweur




NOMBRE DE CHATONS ÉTRANGLÉS POUR TROUVER L'INSPIRATION

ESPIONS DE LA NSA

Suivre le blog en recevant un nimèle dans ta boitolette virtuelle

Contrat Creative Commons
Les créations originales contenues sur ce site (textes, dessins, photos, vidéos) hors contenu ne m'appartenant pas (photos, textes, images, codes source, vidéos, logos, marques), sont sous licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.

NOS RÉCOMPENSES, LABELS ET CERTIFICATIONS

Montage créé avec bloggif