Avoir des enfants pour les voir mourir, il n'y a rien de pire évidemment pour un père ou une mère, ou même les deux, ou des fois même trois, mais là on rentre dans les secrets d'alcôve et on ne s'y aventurera pas, même avec des patins, si c'est ciré comme plancher d'alcôve en chêne, si l'on a bon goût, et ça va avec tout. 

C'est sûrement le moment le plus douloureux de sa vie, au type qui raconte, que son fils unique meure. 

Son fils meurt dans un accident de chantier. 

Un chantier de charpente. 

Cloué sur une croix par des romains. 

Le fils. 

À l'époque sur les chantiers, la sécurité des travailleurs n'est pas considérée comme une priorité, on n'a pas de chaussures de sécurité, on est souvent pieds nus voire en sandales si l'on est plus ou moins fortuné, plutôt moins même, ne lésinons pas sur les moyens; parfois on peut aller se payer une belle paire de sandales à la mode à la boutique de sandales de luxe du quartier, lorsqu'on a payé tout ce qu'on devait payer comme la nourriture, le fourrage pour les chameaux, le gaz ou l'électricité, par contre on n'a pas de casque de protection, tout juste une couronne d'épines qui ne protège de rien du tout. 

Par exemple un marteau-piqueur tombe du 60ème étage d'un building romain en construction, l'ouvrier qui porte une couronne d'épines n'aura que peu de chance d'avoir de la chance. 

La couronne d'épines est très probablement l'ancêtre du casque de chantier, bien qu'on n'en soit pas complètement sûr, à l'heure où j'écris ces lignes. 

Cela reste une épineuse question, et c'est fort logique somme toute, soit dit au passage.

Mais attendons avant de nous emballer, il faut bien sûr se replacer dans le contexte de l'époque pour comprendre.

Je vous connais, vous êtes tout fous, dès que vous en avez l'occasion, dès que j'ai le dos tourné, vous vous emballez comme ça pour trois fois rien.

Ne nous emballons pas et replaçons-nous dans le contexte de l'époque pour comprendre.

Nous sommes à Jérusalem dans les monts de Judée en l'an 33 pendant J.C., sur le mont Golgotha. 

Le mont Golgotha n'est pas à proprement parler une montagne, c'est un mont, une colline si peu élevée qu'on ne peut en faire un domaine skiable, d'où l'absence notable d'un téléphérique ou même d'un simple tire-fesses à cet endroit. 

Lors de son ascension de ce mont vers le chantier romain situé à son sommet, le Christ - car c'est de lui qu'il s'agit – ne peut donc pas par conséquence faire son chemin de croix en tire-fesses ou sur la banquette moelleuse d'un téléphérique, nous l'avons déjà dit, et même si on ne l'a pas encore vraiment dit, on était tout près de le faire. 

C'était tout comme. 

On n'était pas loin. 

Il ne nous aura manqué que quelques mètres. 

Des fois ça tient à peu de choses, quand on y pense. Ça se joue à rien.

-Vous êtes bien Monsieur Christ?

-Oui monsieur le soldat romain, c'est moi, Christ, prénom Jésus.

-Jésus? C'est un prénom biblique ça non?

-Je sais pas, mais que me reproche-t-on à la fin? Et c'est quoi la Bible?

-Vous avez été condamné par le Sanhédrin à la crucifixion à vie pour avoir, je cite, « dit à tout le monde que vous êtes le fils de Dieu ». Mais vous avez manifestement commis une usurpation d'identité.

-Mais non pourquoi?

-Votre vrai père ne s'appelle-t-il pas Joseph Charpentier plutôt?

-Mouiii...enfin...c'est compliqué pour dire les choses, c'est-à-dire que nous sommes une famille recomposée, les services sociaux sont parfaitement au courant, notre situation familiale est connue, nous ne cachons rien à l'administration et je ne...

-Écoutez, je ne suis pas ici pour refaire votre procès, je ne suis pas là pour commenter une décision de justice, je ne suis là que pour exécuter votre peine, mon rôle s'arrête là. Vous avez une préférence pour la couronne d'épines à ce propos? Plutôt portée sur le côté ou à la mode, portée sur l'arrière du crâne? Avec une visière? Une couronne d'épines en coton ou en épines? Et il me semble que vous n'avez pas une tête à chapeau, vous connaissez votre tour de tête?

-Non, alors là pas du tout, désolé, j'avoue bien humblement que non pas du tout mais alors, pour le coup.

-Bon je vais vous mettre le modèle standard alors, du 40 hein ça me paraît bien du 40, s'il est un peu trop serré, ils se fera avec le temps, ne vous inquiétez pas, la couronne d'épines ça serre au début mais ça se détend. Et vous avez un mois pour l'échanger si vous n'êtes pas satisfait, sachez-le.

-Et sinon, pour la crucifixion, ça se passe comment? Je dois faire faire un devis pour une croix? Faire une demande à la mairie concernant des travaux? Et pour l'emplacement, il faut un permis de construire?

-Non non, nous nous occupons de tout, c'est nous les maîtres-d'œuvre, on s'occupe des fournitures et de la pose, ainsi que des formalités administratives. Et c'est totalement gratuit, vous n'avez aucun frais à avancer, pas d'arrhes à verser, rien du tout, c'est cadeau, ça nous fait plaisir, et c'est même garanti dix ans pièces et main-d'oeuvre.

-Bon ben ça me paraît honnête, c'est même très tentant. Et sinon pour la croix, y a une cabine d'essayage?

C'était une autre époque, vraiment. 

Non je dis c'était vraiment une autre époque. 

À cette époque on savait s'amuser, c'était pas comme maintenant.

À suivre...

Commis par pow wow on samedi 16 mai 2020
categories: | edit post

12 réactions disproportionnées

  1. Bon, tout ça c'est bien gentil mais on attend la saison 2 de cette saga. Depuis le 16 mai on est un peu resté en plan là. Du coup. Pour ainsi dire. Subséquemment.

     
  2. poisson Says:
  3. Pow wow a des ennuis? Avec Twitter seulement j’espère, rien depuis le 31 août.. bise

     
  4. pow Says:
  5. Salut Poisson! Des ennuis non, enfin si, des gros même! Par exemple j'ai des ciseaux pour couper la soie qui ne coupent plus, du coup ça effiloche le tissu. C'est grave. Sinon je suis banni de twitter une semaine pour un message humoristique sur la peine de mort qui ne leur a pas plu à ces cons. Ah les cons. Mais c'est bien de s'éloigner de twitter. Je peux revenir si je supprime mon message mais non, ce sera eux qui le supprimeront.

    Du coup j'avais pensé faire une attaque de drone sur les locaux de twitter en lâchant des boules puantes mais là il faut que, soit je commande des ciseaux, soit j'affûte ceux que j'ai. Cruel dilemme!

    Sinon ça va. Très bien même. Et toi?

    Bruno, la suite au prochain confinement ça vous va?

     
  6. poisson Says:
  7. La peine de mort, ha ha j’aurais cru les maxques.
    Moi ça va, j’attends ma retraite, mais sans travailler parce que j’en avais marre, et que ma mère pousse un peu à 90 ans elle arrête d’aller faire ses courses et plein de trucs, donc m’occupe de tout.
    Va affûter et plus vite que ça.

     
  8. pow Says:
  9. @Poisson, moi aussi j'attends la retraite, mais comme je n'ai que 28 ans ça va être long. Heureusement que j'ai des ciseaux à affûter pour passer le temps. C'est pour ça que j'ai acheté une petite carriole et je vais me balader dans les rues en criant: RÉMOUULEUUUR ! Y SONT BEAUX MES CISEAUX, Y SONT FRAIS MES CISEAUX!

     
  10. Si on doit attendre le prochain confinement pour la suite, ça ne devrait plus trop tarder alors. C'est l'affaire d'une petite quinzaine.

     
  11. Si on doit attendre le prochain confinement pour la suite, ça ne devrait plus trop tarder alors. C'est l'affaire d'une petite quinzaine.

     
  12. Bon alors, vu qu'on va avoir un couvre-feu très bientôt, peut-on espérer avoir une nouvelle saison des aventures de PowWow très prochainement ? Ou faut-il que j'envoie une lettre anonyme de dénonciation à la kommandantur?

     
  13. Bon alors, vu qu'on va avoir un couvre-feu très bientôt, peut-on espérer avoir une nouvelle saison des aventures de PowWow très prochainement ? Ou faut-il que j'envoie une lettre anonyme de dénonciation à la kommandantur?

     
  14. pow Says:
  15. @ Bruno,

    T'es pressé? J'ai plus trop d'envies pour ce blog, ou alors envoyez-moi des cubis de LSD qu'on s'amuse un peu.

     
  16. Rhâââzut ! Ça me rappelle quand je suis resté sur ma faim après l'arrêt soudain de Peyton Place au bout de seulement 7892 épisodes.

     
  17. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.  
.
Fourni par Blogger.

RÉALISER UNE DONATION

NOMBRE DE CHATONS ÉTRANGLÉS POUR TROUVER L'INSPIRATION

Contrat Creative Commons
Les créations originales contenues sur ce site (textes, dessins, photos, vidéos) hors contenu ne m'appartenant pas (photos, textes, images, codes source, vidéos, logos, marques), sont sous licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.