heese!



Mais souriez bon sang!

Magie des médias.

Ce mariage s'annonce comme une fête.

Enfin, les médias annoncent ce mariage comme une fête, plutôt.

Ils sont tout sourire nos gens de la télé à l'approche de ce non-évènement. Sont-ils vraiment heureux au fond d'eux? Non probablement pas, ils doivent s'en foutre de ce mariage, comme nous, mais ils sont heureux pour nous, comme c'est gentil, ils vont montrer des images de bonheur et de faste aux gueux, faut leur changer les idées aux gueux, de temps en temps, las qu'ils sont de la mondialisation qui les malmène, et qu'on leur montre tous les jours.

L'animateur moyen plâtré de fond de teint doit imaginer la France comme un mix entre une maison de retraite géante et un foyer pour handicapés mentaux. Faut le soulager de son arthrose et de ses névroses le gogol français moyen, et quoi de mieux, à l'heure de manger les carottes râpées et la purée de Sodexo avec un bon verre d'eau Véolia pour faire glisser, que de lui montrer des images apaisantes en vrai qui bougent de ces gens jeunes et heureux, la délivrance enfin, qu'on annonce à la populace depuis des mois en une de Télé Moisir, Télé Moche, Franche Démence et Coins de rue-Images immondes. Sans compter Glagla, le magazine des glands de ce monde et des têtes couillonnées.

Elle a des droits la plèbe, pardi.

Le droit de rêver n'est pas des moindres.

C'est sûrement même le seul, si tu regardes bien.

Mais si, essaie, fais pas ta tête de cochon.

La populace a bien le droit de se payer un mariage, avec ses belles marionnettes endimanchées, de temps en temps. Car oui, c'est bien le gueux qui va payer la plus grande partie de ces festivités, qu'il devra regarder de loin. Le gueux paie très cher pour regarder, au pire à la télé, les gens riches s'amuser et parader dans leurs carrosses en or, insouciants qu'ils sont. Juste regarder. Bienheureux les pauvres, car le royaume des yeux leur appartient. Pour le reste pas touche, espèce de pouilleux.

Concept fabuleux tout de même, et faut croire que le gueux aime ça, puisque rien n'empêche ces pratiques que, sur une autre planète, on trouverait déplacées, au moins. Mais le terrien est fabuleux. Peut-être est-il un vrai gogol, après tout.

En tous cas c'est pas à moi que ça serait arrivé.

De naître avec une couronne dans le biberon, ou de mander une authentique princesse pas bégueule en épousailles royales. Mais hélas je me suis trompé d'échelle. J'ai pas pris la grande échelle des pompiers, j'ai pris le petit escabeau pour faire les vitres.

Je sens pourtant que je m'y serais plu, dans une vie comme ça. Comme je suis feignant et que j'aime bien qu'on me loge et me nourrisse à l'oeil, ce serait bien le moins qu'on aurait pu faire pour moi. Logé et nourri à l'oeil, oui mais attention, un petit logement genre château de Versailles, et nourri par une batterie de quinze chefs étoilés, bien sûr. On a ses exigences, merde.

Je sens que, je ne sais pas pourquoi, j'aurais très bien vécu une vie qu'on dit difficile, écrasante sous le poids de la responsabilité et des conventions, si on écoute les commentateurs de TF1. Et oui, à les entendre, ces gens de haute extraction sont quasiment maudits, ils vivent un enfer durant leur vie, c'est vrai qu'on n'imagine pas le poids que représente le fait de rouler en Bentley toute sa vie, de ne rien débourser de sa poche toute sa vie, de vivre dans le luxe et le faste toute sa vie. Passer toutes ses vacances aux Seychelles, à Maurice ou Courchevel gratos, c'est dur quand même. Le caviar et le Dom Pérignon, ça fait mal au foie à la longue. Et puis on se lasse. Boudiou. Il comprend pas ça le gogol moyen, privilégié qu'il est avec son mousson de canard Monique Ranou avec 90% de gras de porc breton dedans.

C'est très dur.

Tellement douloureux qu'une vie de smicard qui tire la langue dès le 10 du mois, c'est le pays de Candy à côté. Une bénédiction, presque. Il ne mesure pas la chance qu'il a, le miséreux. Il a pourtant une vie intense et rythmée et trépidante, puisque la fin du mois c'est tous les dix jours. Ce n'est pas comme pour un pauvre riche qui n'a plus de repère de temps, puisque pour lui la fin du mois vient tous les dix ans. Avec des mois divisés par trois, le gueux pourra vivre 240 ans, alors que le riche, avec ses mois de dix ans, ne vivra tout au plus qu'un an. Le riche compte les millions, le pauvre compte les jours, c'est ça la vraie richesse.

Un gueux, quand il meurt, même avec panache, il meurt. Point. Un couronné, quand il meurt, même d'un panari, c'est qu'il a eu un destin tragique. On arrête tout et on hisse les drapeaux noirs et tout le monde pleure, parce qu'on ne sait pas à qui on va pouvoir payer de nouvelles vacances éternelles. Certes, le gueux ne peut pas, intrinsèquement, mourir en s'amusant en Rolls-Royce dans les petits virages serrés qui surplombent Monaco. Certes il ne peut pas se vautrer la bidoche en batifolant en Mercedes 500 à 180km/h dans Paris. Certes il ne peut pas se ratatouiller le museau en égayant ses journées dans une course de offshore à 150km/h sur l'eau. Le gueux a de la chance, il meurt en toute simplicité de faim, de froid, brûlé dans son immeuble insalubre ou par défaut de soins. C'est moins tragique et moins grandiloquent, tout de même. Le gueux sait rester simple. C'est tout à son honneur.

Évidemment, je dis tout ça, j'ai l'air de me moquer, mais non, je sais que le gueux va participer activement à ces festoyages, il va avoir sa part du gâteau bien sûr. Moyennant quelques piécettes. Il va avoir une tasse chinoise en porcelaine roumaine avec un décalco des royales tronches, des petites cuillères en fer blanc avec le fier écusson de la maison du pendu dessus, ou pour les plus irrévérencieux, un tapis à l'effigie des godelureaux sur lesquels il pourra s'essuyer les pieds prestement, voire un slip ou une culotte à l'effigie figée, il pourra alors jouir somptueusement sur les royaux portraits.

Une royale faciale sur le museau des futurs.

Poésie, quand tu nous tiens...

Il peut même commander la pizza commémorative, une fois sa petite affaire faite, parce que ça creuse tout ça.

Il a de la chance.

Le gueux.

Commis par pow wow on jeudi 21 avril 2011
categories: , | edit post

8 réactions disproportionnées

  1. C'est ce qu'on appelle un billet salutaire, élevé sous le veau d'une lucidité nécessaire.
    Français, encore un effort, et enfin vous brouterez dans les champs...
    Merci donc pour cet intense décoiffage !

     
  2. Paraît même qu'une fois digérée et rendue, la pizza continue à ressembler au couple. Miraculeux !

     
  3. Si au moins ils choisissaient cet officiant:
    http://www.youtube.com/watch?v=Wm0XqDm8Uh0

     
  4. pow wow Says:
  5. Mike, merci!

    Captain, Ozannahopluhodessieux!

    Flo, j'aime pas mistère Bine, mais bon, ce serait drôle. Mais c'est au moins un évêque qui va les scotcher, ça doit pas etre le grouillot de base j'imagine.

     
  6. Ils la font en king size pour les plus affamés il parait.

     
  7. A ce propos, tu crois que c'est par superstition que le fils de Lady D. se marie l'année où il n'y aucun pont ?

     
  8. pow wow Says:
  9. Eric, excellent! ;o)

     
  10. J'aime bien quand t'es comme ça pow wow.

     
.
Fourni par Blogger.

Google+ Followers

N'oublions jamais !

N'oublions jamais !

RÉALISER UNE DONATION

Mon meilleur profil grec

Ma photo
pow wow
Vanuatu
Regarde dans l'onglet "À propos" là au-dessus si des fois ça te chante.
Afficher mon profil complet

Fais tourner!

Les boutons ci-dessous détectent automatiquement la page sur laquelle vous vous trouvez pour la partager, c'est vachté bien foutu n'empêche.

Touitteur poweur




Tout le passif du blog

NOMBRE DE CHATONS ÉTRANGLÉS POUR TROUVER L'INSPIRATION

ESPIONS DE LA NSA

Suivre le blog en recevant un nimèle dans ta boitolette virtuelle

Contrat Creative Commons
Les créations originales contenues sur ce site (textes, dessins, photos, vidéos) hors contenu ne m'appartenant pas (photos, textes, images, codes source, vidéos, logos, marques), sont sous licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.

NOS RÉCOMPENSES, LABELS ET CERTIFICATIONS

Montage créé avec bloggif