Avant c'était bien internet.

Tu chopais plein de virus.

Gratos. Parfois en payant.

Tu visitais plein de sites de n'importe quoi, t'étais pas à l'abri de choper la vérole sans le savoir. Tu naviguais dans le flou, t'allais par-ci par-là, tu tombais sur des sites pacatolics, tu te disais "tiens ce site il est pacatolic, y a des trucs chelous tiens ah oui dis-donc, pis y veut pas que je quitte sa page, impossible de fermer le navigateur, impossible de faire quoi que ce soit, on dirait une espèce de piège c'est marrant, ou mon pécé déconne", bref on finissait par tout débrancher pis on rallumait tout pis deux minutes plus tard on retombait sur un autre site pacatolic, c'était la genèse d'internet, t'avais la main gauche qui tapait au clavier pis la main droite qui débranchait et rebranchait la prise de courant, passe que t'étais trop curieux et t'allais fouiner partout sur le net à la recherche de rien du tout en fait, c'est juste que t'étais trop curieux et surtout très con.

Puis sont apparus en masse les antivirus, les antispywares et compagnie. Fallait bien les choisir, parce que t'avais les antivirus qui étaient des virus et les antispywares qui t'installaient tout plein de spywares, c'est ça qu'était bien, c'était la loterie.

Pis quand t'avais choisi les bons, tu scannais tous les tréfonds de ton pc avec tout plein tes logiciels, ça prenait des heures parce que tu faisais des réglages super-hard pour passer à l'eau de javel et récurer le moindre cluster de tes disques durs, t'avais l'angoisse qui t'envahissait, vais-je trouver quelque chose, pis ça scannait ça scannait, si vite que t'avais l'impression d'avoir un super-ordinateur de la NASA, pis au fur et à mesure des scans, les petits chiffres rouges augmentaient, pis t'étais content à la fin parce que t'avais deux virus et dix-sept spywares sur ton pécé, ton coeur battait la chamade, ton écran devenait rouge, ça clignotait partout, t'étais content.

OUAIIIIS!

La vie était excitante, y avait du frisson, t'avais l'impression d'être poursuivi par la mafia russe avec ses grosses Mercedes noires aux jantes clinquantes avec des types balafrés patibulaires en costard qui font des choses patibulaires en rapport avec leur allure et leur métier, comme quoi parfois l'habit fait bien le moine, surtout dans les films où y a la mafia russe avec des types balafrés et patibulaires aux jantes clinquantes. T'étais excité, tu te disais "Ha ha ha, je vais pulvériser la mafia russe en cliquant sur le bouton supprimer, je suis le plus fort, personne ne me fera plier même sous la torture, tiens je vais reprendre une gorgée de bière et tenir tête à la mafia."

Parfois ça se passait bien, "suppression réussie", parfois la mafia russe résistait vaillamment depuis les bas-fonds de Moscou, chargeant ses caisses de kalachnikovs dans les coffres de leurs grosses voitures pour venir te faire la peau si tu étais trop plus fort qu'eux, "suppression impossible", leurs pernicieux virus dopés à la vodka frelatée étaient parfois les plus forts, t'obligeant alors à tout débrancher et à formater ta partition infectée et réinstaller tout ton bordel dessus, et à la fin tu gagnais, parce que les gentils gagnent toujours à la fin, c'est un principe immuable, la mafia russe perd toujours parce que leurs gros 4X4 explosent et font des tonneaux et tout le monde meurt avec du sang qui coule du dedans vers le dehors (ça aussi c'est immuable, ça coule jamais du dehors vers le dedans, tu 'gaderas bien), et même les zerbagues ne se déclenchent pas chez la mafia russe, j'ai vu ça dans des films, la mafia russe possède des 4X4 aux zerbagues non-déclenchants, aux pneus savonnés et avec des amortisseurs-sauteurs pour faire des beaux tonneaux et une carrosserie explosive. C'est un genre à part que ta bagnole à toi, c'est de la bagnole pour mafia russe, c'est pas de la bagnole pépère.

Je me demande où ils achètent leurs Mercedes la mafia russe, ils feraient bien de changer de concessionnaire, qui doit être plus proche de l'artificier psychopathe que du vendeur de bagnoles lambada, les mecs.

Les temps ont bien changé.

Internet s'est aseptisé, à moins que ce soit parce que tu n'ailles plus dans des endroits pacatolics, y a ça aussi, t'as fait un peu le tour du web pis t'es revenu chez toi et renfilé tes chaussons et quitté ton battledress, pis t'as des outils pour t'empêcher de tomber sur des sites pacatolics alors t'y vas pas, t'es un peu rangé des voitures, t'as plus la niaque, y a plus de virus dans ta machine, pas le plus petit spyware depuis des années, maintenant tu scannes sans conviction l'air abattu, les résultats sont négatifs, tu re-scannes encore parce que des fois on sait jamais, l'un en trouve et l'autre pas, mais là plus rien, t'en es réduit à lire les phishings que tu reçois dans ta boitamèle pour essayer de retrouver le frisson du début, tiens encore un africain richissime qui veut partager sa fortune qui est bloquée en Suisse avec toi si tu lui envoies d'urgence un mandat-cash de 5000 euros, ouais bof, c'est le dixième africain richissime qui veut partager sa fortune avec moi depuis le début du mois, y a plus l'entrain du début.

Avant c'était bien internet.

Y avait du suspense.

Commis par pow wow on mardi 21 février 2012
categories: , | edit post

15 réactions disproportionnées

  1. it Says:
  2. Alors y a encore un truc à la con, pour les aventuriers pas concentrés, et que je pratique beaucoup, c'est de taper des lettres dans le gougle, et de cliquer rechercher, et de t'émerveiller que oaah ça existe ça, c'est un mot, c'est un sigle, c'est un quoi, eh bin eh bin y en a des trucs de l'autre côté du rideau du on connait pas. Dingue ça. Pas perdu mon temps. Je pensais être le seul a avoir mis ces syllabes ensemble.

    En fait, c'est le seul moyen de tomber, aléatoirement, sur le truc qui croyait que personne irait jamais voir. T'imagines ça. Le site du QG de la mafia russe, qui veut pas se faire repérer par les interpols qui taperaient "site mafia russe" dans leur gougle, il prends soin de s'appeler que par des mots que personne va chercher, mais toi tu tombes pile dessus, parce que tu réfléchis pas comme interpol : tu réfléchis pas. Y z'avaient pas prévu ça. T'apparais directement dans leur dos. Et tu prends le sac.

    Ou alors le site des glubis de la planète nufle, entièrement rédigé en nufle pour pas être repérés par google +invasion +terre +presque. T'apprends vite comment on dit "putain on est repérés" en nufle.

    Et qui sait, un jour tu peux tomber sur un mot qui donne rien, qui n'a jamais été utilisé nulle part, par personne, qui est absent de tout. Tu as inventé un vrai nouveau mot. Plus encore, qui sait, peut-être qu'il y a une raison, un secret. Peut-être que tu as redécouvert le Mot-Qui-Rend-Fou. Avec conséquences personnelles. Ou le nom secret du Chtonien-Qu'On-N'Evoque-Pas. Avec conséquences universelles. Tout ça n'est pas dénué du frisson du risque.

    Moi je dis, on n'a pas encore fait le tour, il faut juste sauter par-dessus les murs et les réseaux balisés par nos cheminements cérebraux. Tous les virus qui te manquent sont peut-être cachés là, batifolant, mutant, s'hybridant comme des lapins, sur une île virtuelle oubliée, que seul peut atteindre le parachute de l'aléatoire. Un jour, tu tombera dessus émerveillé, et tu seras récompensé au milluple alors que ton moniteur fondra en criant sous tes yeux.

     
  3. Je ne fais que passer, continuez votre dialogue, on atteint la pure poésie.

     
  4. gemp Says:
  5. Rien que ce soir, en consultant mon spam, j'ai reçu une belle lettre de Frank Ego, très croyant, très ennuyé avec tous ses millions et Nigérian assumé, ce qui est plus rare qu'on ne le croit. Il faut avoir du respect pour le travail de ces gens, l'ampleur de leur tâche, la pénibilité qu'ils ont à se faire comprendre. Et, à ce titre, c'est nous qui avons changé, pas l'internet. Parce qu'il y en a d'autres qui, grisés par le danger, leur répondent, acceptant la joute, là où nous ne nous risquons plus qu'à taquiner les trolls, tel le peu nigérian jerisback qu'on tient bien au chaud pour ne ressentir pourtant qu'un bien faible frisson, plus un frémissement, une sorte d'orgasme de vieux, émoussé.

    Il est passé l'âge de l'innocence, bien calfeutrés que nous sommes derrière nos barrières logicielles, mais aussi bien humaines, loin est le temps du clic hardi, de l'exploration inconsciente et aussi bien des rencontres ingénues, les hardiesses qu'on mesure aujourd'hui d'avoir répondu dans un newsgroup l'e-mail au vent, sans complexe, ou d'être intervenu dans un channel IRC, comme ça, même pas peur. On se surveille, on fuit le lien pathogène en se méfiant de tous, on s'anonymise à outrance, on disparaît dans la grisaille des pages, des images, sans visage.

    Et les fausses nouvelles frontières, territoires qu'on croyait vierges, les Facebook, les Twitter, où l'on pouvait rêver à l'inconnu trépidant, ces sujets des débords, des outrances, des emportements, on les sait sages, aux balisages torves, les rênes des méfaits entre les seules mains des puissants, les hackers d'alors devenus les nobles d'aujourd'hui, le brigandage légalisé et l'asservissement volontaire dès lors qu'aux Conditions d'Utilisation on a cliqué sur "J'accepte". Ce Minitel 2.0 chevroté de lassitude par un Benjamin Bayart qui, s'il à l'intime conviction que le réseau finira par s'émanciper, enfin, est plutôt pessimiste sur le temps qu'il nous faudra attendre.

    J'étais parti pour faire un truc drôle, à l'instar de Pow et d'IT (lol) et je me suis foutu le bourdon tout seul. Bien fait pour moi.

     
  6. pow wow Says:
  7. IT, quand je dis que j'ai fait le tour du web, j'ai pas fait le tour du web vraiment, j'étais en vélo. Et je suis pas allé dans le freenet et le darknet parce que ma dynamo a pété et puis même si elle marchait je la mettrais pas car ça finit par taper sur les nerfs ce petit "wizzzzziouwizziiiiiiiouwizz" qui module selon ta vitesse. C'est hypra-chiant.

    Les nufliens AVAIENT RAISON et personne ne s'en souvient, la soucoupe anti-gravitationnelle ça fait moins de bruit que la dynamo, même si ça fait pas des beaux mollets comme chez nous. Ce que nous avons perdu en mode de propulsion, nous l'avons gagné en beauté des mollets, c'est pas négligeable. Et l'ascension du col du Galibier en soucoupe anti-gravitationelle, ça a moins de charme qu'un peloton de cyclistes qui pissent fluo sur le bord des routes, ne l'oublions jamais.

    Mais tu as raison, notre quête internetique n'est pas achevée, elle est même inachevée, comme les symphonies pareil. Sauf que la tendance s'est inversée, ce n'est plus la mafia russe qui attaque les zinternautes à coups de 4X4 bondissants, c'est les zinternautes qui mettent un masque d'animaux-mousse (oui are légion-oui donut forgive-oui donut forget ) et qui attaquent le site de la mafia russe pour le faire tomber. C'est le coup de pied dans la fourmilière, et on peut penser que même si la fourmilière est naturellement climatisée de par son architecture, quand même en Russie ça caille et la reine des fourmis elle doit mettre une gaine Damart pour pouvoir pondre ses larves tranquille. Ça aussi on l'oublie. Avec une chapka si vraiment ça caille de trop.

    Tout ça pour dire que bien que les virus mutent, m'en fous chuis vacciné contre la grippe talala parce que j'ai pas envie de choper un truc qui me foutrait par terre, parce que chuis déjà un peu par terre, comme type.

     
  8. gemp Says:
  9. Bon, vous m'obligez à graver l'adresse de cette page dans la coque de mon iMac, avec vos conneries. Et pour que j'en arrive à une telle extrémité (sans rire), faut vraiment que ça m'ait mis un peu par terre, je dis ça comme ça.

     
  10. pow wow Says:
  11. Flo, tu peux rester hein!

    Gemp, qu'est-ce que tu parles bien, comme un président, on croirait un meeting. Et faut pas voir tout en noir, c'est pas parce que les gens s'enferment chez Facebook, c'est pas parce que Thepiratebay fermera un jour ou l'autre, c'est pas parce qu'ils mettront en place le DPI généralisé que l'internet deviendra uniquement un grand centre commercial fliqué. Il y a de la résistance. Comme dans une cafetière. Y a des filtres aussi, comme dans une cafetière. Ah merde, si ça se trouve on est dans une cafetière.

     
  12. pacatolic ici et on aime bien !

     
  13. Bysonne Says:
  14. il va bien falloir songer à te relever mon Powounet, en tout cas à terre ta verve est toujours aussi jouissive. ;-))

     
  15. bouge pas Flo, j'apporte les transats et à grignoter :-))

     
  16. poisson Says:
  17. Je vous sers quoi à boire?
    Nan pas du champomy, c'est la cuvée pour pow wow, pas touche.

    2 mots pour prouver que je ne suis pas un robot? Les robots ont progressé... ils savent écrire 1 mot. Comment ça va finir? Faudra taper une poésie en entier?

     
  18. Après avoir lu tout ça, je n'ai qu'un mot : c'est de pire en pire !
    - Comment ? 6 mots ?
    - Bon, ben 6 mots alors.

     
  19. KA Says:
  20. MON ROBOT M'A SIGNALÉ VOTRE ÉCHANGE. STOP. VOS MOTS ONT ENTAMÉ SA CARTE-MÈRE. STOP. S'EST ENFUI A BORD D'UN CHEVAL DE TROIE. STOP. EST ARRIVÉ AU BOUT DU NET. STOP. LÀ OÙ IL N' Y A PLUS RIEN. STOP. SAUF UNE GRANDE LUMIÈRE BLANCHE. STOP. IL VA SAUTER. STOP STOP STOP Stop…

     
  21. poisson Says:
  22. Non KA, votre robot va bien. En fait c'était "au bout du nez" il y avait effectivement une faute, de frappe. Il voit plus loin maintenant, car sur le nez on voit loin, bien au delà du bout.

     
  23. Alors, m'sieur Wow, tu fais une re-chut ?

     
  24. pow wow Says:
  25. Merci les cafards!

    Bysonne, comment ça ma verge est toujours jouissive?

    Poisson, KA, Asinus, je comprends rien à vos histoires de mots. C'est les robots qui vous font chier? Pulvérisez-les au pistolaséroïde.

    Nombril, non c'est calme, c'est tout.

     
.
Fourni par Blogger.

Google+ Followers

N'oublions jamais !

N'oublions jamais !

RÉALISER UNE DONATION

Mon meilleur profil grec

Ma photo
pow wow
Vanuatu
Regarde dans l'onglet "À propos" là au-dessus si des fois ça te chante.
Afficher mon profil complet

Fais tourner!

Les boutons ci-dessous détectent automatiquement la page sur laquelle vous vous trouvez pour la partager, c'est vachté bien foutu n'empêche.

Touitteur poweur




NOMBRE DE CHATONS ÉTRANGLÉS POUR TROUVER L'INSPIRATION

ESPIONS DE LA NSA

Suivre le blog en recevant un nimèle dans ta boitolette virtuelle

Contrat Creative Commons
Les créations originales contenues sur ce site (textes, dessins, photos, vidéos) hors contenu ne m'appartenant pas (photos, textes, images, codes source, vidéos, logos, marques), sont sous licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.

NOS RÉCOMPENSES, LABELS ET CERTIFICATIONS

Montage créé avec bloggif