e vole.

J'ai appris à voler. On a tous des ailes, mais on ne le sait pas.

Sur Terre, ma Terre que j'aime pourtant, je tombe. Je ne sais pas marcher, me tenir en équilibre. C'est un état précaire, qui me rend vulnérable. La Vie c'est la pesanteur, c'est la gravité, une force d'attraction irrésistible qui tend à te faire tomber, c'est son rôle peut-être. Pour que tu apprennes à te relever. Comme un petit enfant, tu dois apprendre à contrer cette force, pour te tenir debout, pour te redresser, pour obtenir ta dignité, celle d'être capable.

Je ne me croyais pas capable. J'ai pourtant essayé, voulu apprendre. J'étais comme tout le monde.

Mais parfois, cette force d'attraction est si terrible qu'elle te fait tomber sans cesse. Aussitôt es-tu sur tes jambes qu'elle te déséquilibre à nouveau. Pourquoi?

Pour que tu apprennes. Tu dois apprendre.

J'ai tellement réfléchi, parce que jamais je n'ai voulu rester à terre, que je me suis dit que j'avais sûrement quelque chose de plus à apprendre qu'un autre, pour m'élever. J'avais plus d'efforts à faire, certainement. Apprendre autre chose. Il y avait une solution, quelque part, qui me concernait. Si tu tombes, tu te relèves; si tu n'arrives plus à te relever, tu dois apprendre à ne plus tomber. Tu dois faire en sorte que quoique les forces en présence puissent te malmener ou te secouer, même durement, elles n'aient plus vraiment de prise sur toi. C'est un choix.

Vainc cela, redresse-toi, et tu seras un homme.
 
J'ai appris à voler. On a tous des ailes, mais on ne le sait pas.

Evidemment, je n'ai pas d'ailes dans le dos. Mes ailes, ce sont mes yeux.

Ce que tu vois, ce n'est pas ce qui est, c'est ce que tu veux voir.

Tu ne regardes pas d'une façon neutre, tu choisis ce que tu veux voir.

D'ailleurs tu n'es jamais tombé, tu le croyais, mais c'était juste ta façon de le voir.

Ta vision, c'est ton sens primordial, le plus important de tous, celui qui te situe le mieux, celui qui te rend le mieux les interactions complexes du monde qui t'entoure. Ta vision, ce sont tes jambes, ce sont tes ailes si tu le veux. En plus tu as de la chance, tu as la vue d'un aigle, tout le monde a des lunettes dans ta famille, crois-tu que ce soit un hasard que tu sois le seul qui voie aussi bien? Peut-être pas. Savais-tu que ce sont tes yeux qui te portent, et non pas tes jambes?

Je crois que j'ai compris, enfin j'espère.

Je ne sais pas marcher, et je vole. Je ne suis pas dans le ciel, mais je ne suis pas sur Terre non plus, j'ai l'impression d'être entre les deux, dans une situation différente. Je ne suis pas vraiment ici. Je sais regarder les choses de plusieurs points de vue, je m'approche des plus agréables, je regarde de loin les plus difficiles. Tout au moins je vois les choses de manière différente. Par rapport à ce que je voyais il y a longtemps. J'essaie de regarder la globalité des choses, je ne veux pas me focaliser sur des points, je veux une vision d'ensemble. Y compris de moi-même.  Je veux comprendre. Et j'essaie de projeter, plutôt que de regarder. J'ai la bizarre impression de projeter ce que je vois, d'imprimer quelque chose en dehors de moi. C'est que j'ai plus de maîtrise et de contrôle sur ce qui sort de moi que sur ce qui entre en moi. La peur d'être envahi et débordé.

J'ai souvent en tête le schéma qu'on connaît tous de la vision, celui en coupe qui montre un paysage qui se rétrécit en cône jusqu'à l'oeil, puis qui reforme un petit cône à l'inverse qui vient imprimer la rétine. Sauf que moi, je vois un petite image rétinienne qui agit comme un projecteur et qui projette le paysage, et non pas comme un récepteur. Pourquoi, je ne sais pas. C'est ma vision, justement.

Je vole. Je ne sais pas pourquoi, mais je suis bien. Je ne tombe plus.

Nul vague à l'âme dans ce que je viens de dire, bien au contraire.

Même si ça paraît sans queue ni tête, prenez cela comme un billet d'humeur.

De bonne humeur.

Très très légère.

Comme ça, pour rien.

Commis par pow wow on mardi 8 février 2011
categories: | edit post

22 réactions disproportionnées

  1. "Je vole. Je ne sais pas pourquoi, mais je suis bien. Je ne tombe plus."

    ************************
    Ouais, j'ai ressenti la même chose le jour où je suis sorti de la maternité. Je venais d'être père. Je marchais sur les nuages tout en ayant la tête dans les nuages. Il ne pouvait rien m'arriver de mal.

     
  2. Il va être temps de lire "Jonathan Livingston le goéland" de Richard Bach, par exemple, histoire d'apprendre à piloter !

    PG

     
  3. Un joli bonheur :)

     
  4. Wow ça fait envie. Tant que ça ne fait pas le même effet que dans Avatar.
    (Je ne me moque pas, hein, mais quand on n'est pas synchro, faut bien casser l'ambiance.)

     
  5. pow wow Says:
  6. Jules, ça fait dix ans que je me sens comme ça, comme si je sortais tous les jours de la maternité. ;o)

    PG, déjà fait.

    Captain, merci ;o)

    Flo, c'est mieux que dans Avatar, j'ai complètement oublié mon ancien handicap. ;o)

     
  7. Fais tourner !

     
  8. http://www.youtube.com/watch?v=jx3DtXyEqrE&feature=related
    (t'as du bol, j'ai failli mettre un lien vers Ma Parole de Patrick Loiseau.)

    Je fais souvent le rêve nocturne que je vole. C'est top-moumoute !

     
  9. pow wow Says:
  10. Nombril...t'en veuuuux?

    Obliv' !!!!!!!!!!!! Tu vas jamais me croire, j'ai regardé ton lien, c'est très exactement la chanson j'étais en train d'écouter. Comment t'as fait????? Y a une caméra quelque part? Téhou ???

    ????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

     
  11. pow wow Says:
  12. Marcelle Béliveau, c'est toi?

     
  13. Cy-real Says:
  14. Pouurrais-tu nous dire d'où provient cette photo démentielle, si ce n'est pas un montage ?

     
  15. pow wow Says:
  16. Cy-real, je l'ai trouvée sur le net, où, je ne sais plus, mais effectivement, je pense qu'il doit s'agir d'un montage.

    Ton site est à l'arrêt? Dommage.

     
  17. «Comment t'as fait?????»
    Chépô.

     
  18. Ça n'est pas sans queue ni tête, pas pour ce que j'y vois.
    on voit ce qu'on cherche, des fois on trouve :-)

     
  19. pow wow Says:
  20. Obliv, ah bon. ;o)

    Kako, merci, pourvu que chacun y trouve quelque chose. ;o)

     
  21. sgd Says:
  22. Moi, je viens de lire le mot de billet de Mister Wow et contrairement à Oblivion, j'ai tout de suite pensé à çà ....
    http://www.dailymotion.com/video/x7sc5_michel-sardou-je-vole_music

    Ne me remerciez pas c'est mon côté pouet pouet :-)

     
  23. sgd Says:
  24. allez pour me rattraper un peu :

    Etre ange

    Etre ange
    C'est étrange
    Dit l'ange
    Etre âne
    C'est étrâne
    Dit l'âne
    Cela ne veut rien dire
    Dit l'ange en haussant les ailes
    Pourtant
    Si étrange veut dire quelque chose
    Etrâne est plus étrange qu'étrange
    Dit l'âne
    Etrange est
    Dit l'ange en tapant de pieds
    Etranger vous-même
    Dit l'âne
    Et il s'envole

    Jacques Prévert

     
  25. clomani Says:
  26. My name was Evinrude... comme la libellule qui a du mal à décoller !
    Comment tu fais ?

     
  27. pow wow Says:
  28. SGD...ahemmm...euhhh...j'aime bien Sardouille, si si c'est pas ça hein...disons que j'ai jamais...vraiment...écouté quoi...peut-être qu'un jour, quand je serai vieux et de droite...;o)

    Clo, je me laisse porter, sans doute. ;o)

     
  29. "pow wow a dit…

    Jules, ça fait dix ans que je me sens comme ça, comme si je sortais tous les jours de la maternité. ;o)"

    Mes salutations à Mesdames Wow et à vos 3663 enfants.

    (il y a eu des jumeaux et des années bissextiles, soit dit pour les pointilleux dyscalculiques).

     
  30. poisson Says:
  31. Il y a eu une fois des triplés alors, par exemple, sinon ce serait un nombre pair (entre 2001 et 2011, il y a eu deux années bissextiles).
    signé: une pointilleuse, qui ne peut pas laisser passer, c'est vis à vis des enfants, surtout, un peu de respect. :-)

     
  32. on va dire que je n'ai rien lu, poisson... (c'est où la touche MP, pow ?)

     
  33. pow wow Says:
  34. Vous avez oublié les fausses couches et les morts-nés. On fait pas d'omelette sans casser d'oeufs.

     
.
Fourni par Blogger.

Google+ Followers

N'oublions jamais !

N'oublions jamais !

RÉALISER UNE DONATION

Mon meilleur profil grec

Ma photo
pow wow
Vanuatu
Regarde dans l'onglet "À propos" là au-dessus si des fois ça te chante.
Afficher mon profil complet

Fais tourner!

Les boutons ci-dessous détectent automatiquement la page sur laquelle vous vous trouvez pour la partager, c'est vachté bien foutu n'empêche.

Touitteur poweur




Tout le passif du blog

NOMBRE DE CHATONS ÉTRANGLÉS POUR TROUVER L'INSPIRATION

ESPIONS DE LA NSA

Suivre le blog en recevant un nimèle dans ta boitolette virtuelle

Contrat Creative Commons
Les créations originales contenues sur ce site (textes, dessins, photos, vidéos) hors contenu ne m'appartenant pas (photos, textes, images, codes source, vidéos, logos, marques), sont sous licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.

NOS RÉCOMPENSES, LABELS ET CERTIFICATIONS

Montage créé avec bloggif