on ben ça se termine comme ça alors cette histoire?



On le fout à la baille l'épouvantail et basta?

On n'a même plus un commandant Cousteau - paix à son âme et à son bonnet miraculeux de laine tricotée qui n'a jamais rétréci malgré les milliards de mètres cube d'eau qu'il a cotoyés, encore un miracle de Jean-Paul II - qui pourra aller filmer son évolution (au noyé) sous l'eau, au fil des ans, voir s'il est devenu un récif à coraux, non, pas un récif à corans, ça n'existe pas, lisez bien. 

Voir s'il deviendra une cachette à crevettes, un repaire à (Mollah) homard (et non pas le "Mollar Oma" comme disait ce crétin de Jean-Pierre Pernaut - véridique - aux premières heures post-attentats du 11 septembre). Non. Il est bien révolu, ce temps-là, où l'on regardait en famille et sans honte, le dimanche, le commandant avec son bout rouge sur la tête se faire une bonne pipe à sa remontée sur la Calypso. Ambiance virile et macho. Tous ces corps masculins dénudés au soleil, luisant de sueur et de désir et d'eau de mer un peu quand même, tous ces torses velus, tous ces poils, c'était le bon temps du Peuple du village qui chantait à la radio Ouaille hamessiyet.

Nicolas Mulot, c'est plus possible non plus, occupé qu'il est à défendre la candidature Rhône-Poulenc-EDF-TF1 pour la prochaine présidence de la république. Dommage. Il aurait pu nous faire une séquence frisson-émotion-décomposition, je vois bien la scène. 

Il arrive à toute berzingue dans son ULM électrique en amidon de maïs à piles Duracell bios, on voit la mer à perte de vue, les reflets du soleil qui dansent à la surface de l'eau, ça fait comme des diamants qui scintillent comme des diamants, c'est bô, c'est magnifiquement joli, c'est superbement pas mal, quelques poulets label rouge escortent le frêle aéronef pendant un temps, comme un vol d'oies sauvages sauf que c'est des poulets label rouge c'est comme ça c'est moi qui fais la scène, il atterrit sur la mer (y a un verbe pour ça mais il m'échappe) parce que sous son ULM électrique en amidon de maïs à piles Duracell bios, y a des boudins gonflés au pet naturel de vache du Limousin pour atterrir sur l'eau (mais si, cherchez avec moi). Là il rejoint Laurent Ballesta, biologiste marin spécialiste de la flore et de la faune endémique des vieux islamistes radicaux reconvertis en récifs à coraux, tous deux chaussent leur combinaison de plongée bio en pneus recyclés véritables, vérifient leur bouteilles d'air recyclé (attention à ne pas se tromper avec les bouteilles de pet naturel de vache du Limousin), ils plongent, des myriades de bulles qui scintillent dans l'eau, c'est bô, c'est magnifiquement joli, c'est superbement pas mal. Séquence émotion-frisson, shhhhh shhhhh shhhhh (respiration bio) bllblbl bbllllb  bllblblbl (bulles bios), et là c'est la pub.

Nicolas Mulot = dépaysement = consommateur détendu = cerveau disponible = Coca mac Do Peugeot Éden chouldères Carrefour Vizirette Vache Kiri Tampax Madrange.

C'est pas possible d'arrêter un soap qui dure depuis dix ans comme ça, y a des sommes colossales en jeu.

C'est pas bon pour le biznesse.

Comme Les gueux de l'amour, ça dure, ça dure, c'est dur, mais ça dure.

Ma frangine, y a quinze-vingt ans je sais pu, nous racontant succinctement les derniers développements de sa série préférée, Dynastie, à la belle époque des filles avec des permanentes bouclées de 80 cm de diamètre comme nous avons tous rêvé d'avoir un jour pour être à la mode, mais si ne nous le cachons pas, juste avant la coupe mulet, mais si mais si faites pas ceux qui regardent ailleurs l'air pas concerné du tout (oui oui, avec les survêt's fluos, voilààà ça revient hein?), oui donc, y avait tellement de rebondissements dans sa série et tellement qu'y z'étaient à court d'idées sûrement, que ça commençait à flirter avec des histoires d'extra-terrestres dans leur soap à la con (pléonasme).

Voilà, c'était peut-être de la dernière crétinerie, mais on n'abandonnait pas le filon comme ça, on persévérait.

Ma mère me disait "faut persévérer dans la vie". Elle me disait aussi "enlève tes doigts de ton nez" ou "tu peux me dire ce que c'est que ces bouquins avec des filles à poil espèce de saloperie de petit saligaud?" mais c'est juste des exemples comme ça, faut pas généraliser.

Eh bien rassurez-vous cher conso-mateur, la saison 10 de Benne Ladenne s'achève dans un certain suspense, on pense la série terminée, on ferme le gaz on plie les gaules, eh bien non je vous le dis en vérité, la série ne s'arrêtera pas comme ça, faut dire qu'on s'était un peu assoupi et que même des fois on allait zapper ailleurs pour tromper notre ennui, c'est comme ça qu'on a connu le Loft.

Misère.

Benne Ladenne est dangereux car il est vivant. C'est le synopsis. A la base.

Pan pan et couic, du coup.

Benne Ladenne est dangereux car il est mort. Ah d'accord. C'est le nouveau synopsis.

Il était là, caché mais vivant, il nous faisait peur. Va-t-il venir mettre des bombes nucléaires dans ma boîtolette ce sapajou enturbanné? Ça participait du suspense mais à force on n'y croyait plus. 3256ème jour, toujours pas de bombe bactériologique sur mon paillasson, rien non plus sous le pot de géranium. Pourtant j'ai peur, il devrait le sentir le bougre et venir pour attenter. C'est son boulot merde.

Il n'est plus là, caché mais mort, il va nous faire encore plusse peur selon les meilleurs spécialistes. Car son ombre plane, derrière lui il y a foultitude de petits Benne Ladenne élevés au grain, et il est fort probable qu'on tente d'attenter encore plus et que le monde se voile d'une burqa noire à la télé dans les jités, ça c'est leur truc à la télé, c'est des couillons ils disent tous la même chose, on dirait qu'ils y croient.

Dans les années 80, y avait les soviétiques, y nous faisaient baliser avec leurs gros missiles intercontinentaux SS-20, on n'avait jamais vu des suppositoires nucléaires aussi gros, et on imaginait l'hiver nucléaire, après le désatre, tout gris partout, un avenir gris. Mais les soviétiques ont atterri sur la planète libérale, finalement, c'était pas prévu, mais y z'ont eu une avarie, y z'ont dû redescendre sur Terre. Avec la burqa noire planétaire, on imagine maintenant l'hiver islamiste, après le désatre, tout noir partout, un avenir noir. Et noir c'est noir. C'est pour ça qu'on doit être gentils et se mettre en rangs, parce que ça va être tout noir. Alors ils vont mettre des policiers partout parce que le policier ça protège du noir. Les caméras ça protège du noir aussi. Se taire et obéir ça protège du noir. Un jour ils nous mettront dans des camps pour nous protéger du noir. J'ai confiance, ils nous protègent parce qu'ils ont bon fond, c'est certain.

C'est la onzième saison qui démarre.

C'est peut-être la dernière après tout.

Même les meilleures choses ont une fin.

Commis par pow wow on mercredi 4 mai 2011
categories: , | edit post

11 réactions disproportionnées

  1. MARIE Says:
  2. Laden est une machine à laver , l'autre il a été benné dans les entrailles de l'enfer ! Néanmoins je regrette qu'il n'ai pas eu de procès ! Mais des Ben machin chose , des tueurs y'en a encore plein et là c'est pas dallas , ni les feux de l'amour ! Punaise , je suis certaine que ça pousse comme du chiendent , de la chiant lit ! Mais bon restons vigilants , va falloir faire attention où l'on met les pieds ! Bonne fin de journée :)
    Bises

     
  3. Bon sang mais c'est bien sûr ! On a tout faux à l'envers depuis le début : terroriste Al Quaïda c'était une couverture en fait ! son vrai job c'était vendeur de machines à laver aux "ispices di connasses" !

    Merci Marie de m'avoir enfin ouvert les yeux. Amen.

     
  4. Je vote pour ce billet. Qu'il soit d'utilité publique, tu sais avec un petit machin vert en haut à droite.

     
  5. KA Says:
  6. Dallas va reviendre sur nos zécrans, Dallas le Retour, et pas une énième redif, oui oui c'est officiel, je l'ai lu dans le Figaro eh oui on a de saines lectures par icite.

    Alors Benne Machinalaver peut bien reviendre aussi, dans ces conditions rien n'est impossible.

    (J'ai voté moi aussi pour le bidule d'utilité publique.)

     
  7. "Mollar Oma", ça, ça peut me faire rire pendant plusieurs jours. :)

    PS : le captcha est «frite», on voit bien qu'il est bientôt l'heure du déjeuner.

     
  8. pow wow Says:
  9. Marie, ah t'es vigilante toi? Moi pas et j'ai vu aucun attentat ni mort d'attentat dans ma vie!

    Jules, oui, il était cellule dormante chez Darty.

    Asinus, y a un grand machin vert tout en haut du blog, t'as qu'à cliquer dessus, ça fera illusion.

    KA, vous zallez pas me croire si vous voudrez, mais j'ai jamais vu un épisode de Dallas, je trouvais tous ces gens antipathiques, et c'est pas de l'antiaméricanisme, car j'ai toujours adoré (quand j'étais môme) Columbo ou Starskilléhuchte.

    Obliv', c'est véridique hein, je l'ai pas inventé!

     
  10. KA Says:
  11. Je note deux choses :

    1/ Le sieur Pow Wow me vouvoie. Et là je m'esclaffe : ah ah ah.

    2/ J'ai jamais vu Dallas non plus, rien que la musique du générique et paf j'avais un psoriasis aux genoux.

    3/ Moi aussi je préférais Columbo et Starsquiéheutche.

    Ça fait trois choses au lieu de deux. Bein ouais et alors ? Hein ?

     
  12. Moi non plus je n'ai jamais vu Dallas. Et seuls ceux qui ont fréquenté les cours de récréations dans les années 80 peuvent imaginer à quel point j'en ai souffert !
    Chaque fois qu'un épisode passait, finis les jeux de chats ou les coboyélézindiens à l'école : Tous mes collègues de short se battaient à qui mieux mieux pour être qui un jihaire, qui un bobi sans la pointe, qui une sous-Hélène... Et de rejouer la série qu'ils regardaient avec leurs parents jusqu'à pas d'heure...
    Et moi, dans mon coin, j'étais largué, tout ça parce que mes parents avaient la mauvaise idée de n'avoir pas le mauvais gout de me laisser regarder des âneries télévisuelles après 20 heures !
    Dans le meilleur des cas, on acceptait que je joue le rôle du cousin du beau-frère de la tante par alliance d'une voisine des Zéwingues.
    "Et je dois faire quoi, dans l'histoire ?
    -Bah, on n'en sait rien. Le cousin, il apparait jamais dans la série. On n'est même pas sur qu'il est encore en vie..."
    Et de les regarder chevauchant leurs catcats rutilants pour de faux, aller troquer des puits de pétrole contre des ranches au farouestte, des amoureuses ou des bouteilles de ouisky... Et désespérant de ne jamais rien comprendre à l'humanité.

    Pour Ben Laden, ça me fait un peu la même chose. J'ai loupé un bon paquet d'épisodes. Tout ce que j'ai réussi à deviner, c'est que dans cette histoire, c'est le cousin invisible dont on ne sait s'il est mort ou s'il existe, qui tient le premier rôle.
    Je tiens ma vengeance ! Z'allez voir vos gueules à la récré !

     
  13. pow wow Says:
  14. Non KA, je te wouwoie pas, je parlais à la cantonnade (que l'amour). Moi oui, outre la musique, c'est l'habillement, je pourrais jamais m'y faire. Misère.

    Stoppy, remercie donc tes parents de t'avoir préservé des vilénies télévisuelles honteuses telle que celle-là, et oui t'as raison, Benne Ladenne y fait un peu chat de Schrödinger comme boulot main'nant.

     
  15. Quand mêm, je trouve les scénariste plutôt originaux pour la série Benne Ladenne, c'est rare qu'il il y ait un black, barracké qui plus est, qui avoue avoir tuer un mec, et que personne ne le croit.
    ça doit être pour les quotas.

     
  16. pow wow Says:
  17. Les républicains aimeraient bien le voir dans le couloir de la mort.

     
.
Fourni par Blogger.

Google+ Followers

N'oublions jamais !

N'oublions jamais !

RÉALISER UNE DONATION

Mon meilleur profil grec

Ma photo
pow wow
Vanuatu
Regarde dans l'onglet "À propos" là au-dessus si des fois ça te chante.
Afficher mon profil complet

Fais tourner!

Les boutons ci-dessous détectent automatiquement la page sur laquelle vous vous trouvez pour la partager, c'est vachté bien foutu n'empêche.

Touitteur poweur




Tout le passif du blog

NOMBRE DE CHATONS ÉTRANGLÉS POUR TROUVER L'INSPIRATION

ESPIONS DE LA NSA

Suivre le blog en recevant un nimèle dans ta boitolette virtuelle

Contrat Creative Commons
Les créations originales contenues sur ce site (textes, dessins, photos, vidéos) hors contenu ne m'appartenant pas (photos, textes, images, codes source, vidéos, logos, marques), sont sous licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.

NOS RÉCOMPENSES, LABELS ET CERTIFICATIONS

Montage créé avec bloggif