aloperies de bactéries.


Quand même y sont méchants les bactéries, je sais pas vous.

Moi je les aimais bien les bactéries, je les accueillais à bras levés, sous les bras donc, entre autres, parce que j'aime la biodiversité. 

C'est gentil la biodiversité, je sais pas vous.

Cinq ans que je ne me lave plus pour avoir mon propre élevage de bactéries auto-suffisant, de la bactérie bio, de la putain de belle bactérie bien grasse nourrie aux vapeurs ammoniaquées, j'étais prêt à demander un classement AOC pour mon corps, j'aime tellement la nature que je ne voulais pas tuer les bactéries, c'est aussi une question philosophique, parce que quand on y réfléchit aussi si on veut on peut des fois, tuer des bactéries par milliards sous la douche ça fait de nous des nazis tout nus qui s'appellent Helmut, ça nous ramène aux heures sombres patati patata, et moi j'ai pas, ni physiquement ni idéologiquement, le type nazi, je hais l'idéologie nazie, et par exemple je ne collectionne pas les Panzer dans mon jardin, je dis ça c'est un exemple comme un autre, parce qu'on reconnaît parfois un nazi à sa collec' de Panzer dans le jardin.

C'est rare je vous le concède, mais ça arrive.

On commence avec les nains de jardin pour ne pas attirer l'attention puis on finit avec les Panzer-jardinières à géraniums. Ça vient graduellement. Du latin gradus qui veut dire que ça vient graduellement. A peu près.

J'aimais cette couverture moite et chaude, qui faisait même de la mousse aux plis de l'aine quand il fait très chaud, signe d'une intense activité bactérienne, car la bactérie n'est pas une feignasse faut le savoir, même la bactérie corse, plus y fait chaud plus elle bosse la coquine. 

A vrai dire, là tout de suite je ne sais pas dans quoi je suis parti, je viens de lire un truc sur la bactérie allemande et me voilà à dérouler mes inepties coutumières, si vous saviez comme je m'en veux.

Si vous saviez comme j'aimerais parfois être un bulot.

Ah oui, la bactérie allemande.

Sur un rocher.

Un existence fruste mais pleine et tournée vers la nature. Un peu d'eau salée, tu ouvres ta porte de bulot et tu vas te promener sous la mer à la recherche d'un petit cadavre de poisson pour dîner, tu vas te dégourdir tes membres de bulot parce que le reste du temps t'es coincé à l'étroit dans ta coquille et les cervicales du bulot en prennent un coup n'empêche à être pliées tout le temps. Enfin j'imagine bien sûr. Oui parce qu'à la réflexion, peut-être que les bulots n'ont pas de vertèbres cervicales après tout. On n'en sait rien. Toujours est-il qu'ils doivent avoir au moins la cage thoracique bien comprimée, ça c'est sûr. Mais c'est quand même une vie enviable. Aller au gré des marées, se faire des thalasso gratos toute l'année, et se construire une coquille à bulot qui est une merveille d'ingénierie soit dit en passant. Un moment j'ai voulu construire une coquille à bulot pour habiter dedans, je trouvais ça super-esthétique cette architecture hélicoïdale, mais les meubles de la cuisine sont carrés et c'est dur à caser dans une architecture hélicoïdale et puis pour les fixer au mur c'est du calcaire et si on fait des trous ça prend l'eau après, faut voir ça aussi.

Les bulots, de fait, ont rarement une cuisine intégrée chez eux.

A cause des trous dans les murs. Si tu regardes bien, tu vois jamais des bulots avec des trous dans les murs.

Ah oui, la bactérie allemande.

Je sais pas pourquoi je me disperse comme ça, un défaut de concentration sûrement. Ou alors, j'en ai bien peur, je suis un genre de chienchien benêt et toufoufou, qui suit tout ce qui bouge, tout ce qui remue.

Comme une moumouche.

Tiens là j'ai une moumouche qui batifole devant mes yeux.

Ah oui, la bactérie allemande.

Bzzzz.

C'est marrant une moumouche, ça va ça vient dans tous les sens, tiens suivons-la, ça remue c'est rigolo.

Une moumouche gentille bien sûr, une petite musca domestica, au pire une petite musca merdica, pas un monstre comme la terrible lucilie bouchère ou la tsé-tsé. Non. Non une petite mouche domestique tout simplement, toute noire, très sobre avec ses deux paires d'ailes et ses huit pattes, parce qu'à la réflexion, la mouche à merde, c'est un peu de la mouche de tuning de Jacky, avec sa peinture verte métallisée clinquante, c'est de la mouche de fanfaron, c'est de la mouche bling-bling, c'est de la mouche décomplexée, c'est de la mouche de Fouquet's et des égouts du Lavandou, c'est dans l'air du temps, on va pas s'mentir, mais c'est pas dans mes goûts. Pouahh caca.

Ah oui, la bactérie allemande.

Dire que dans ma vie, malgré mon respect de ce qui vit en général, j'en ai tué pourtant, du moustique, de la mouche ou de l'araignée, ou du puceron. Bon y a la tique pour laquelle j'ai pas beaucoup de respect mais elle fait rien pour être sympathique non plus alors hein, et puis j'impute de plus en plus, en y réfléchissant et en constatant, les problèmes neurologiques de mon clébard (entre autres) à la maladie de Lyme, dont la tique est un des vecteurs comme vous le savez. Profitons-en pour dire que comme cette maladie est mal connue, notamment des médecins et des vétos, et que ses symptomes sont très étendus (de là à là) (de la grosse fatigue aux problèmes dermatologiques, affections diverses des organes et même problèmes psychiques et neurologiques, donc) et sur des dizaines d'années parfois, si vous souffrez d'un mal étrange et difficilement diagnostiquable, pensez morsure de tique et Lyme, c'est une piste.

Merci tonton pow wow, qui n'est pas le saint patron des médecins pour rien nom d'une pipe.

Oui mais donc, à la porte du paradis des bouddheux, quand je serai tout mouru aux asticots, on va me dire "mais dis-donc pow wow, kesssssssssskecé que tous ces morts que tu as semés dans ton sillage, des moumouches, des moustiques, des pucerons, nan mais alors putain mais alors explique-moi la différence entre toi et Ratko Mladic pour voir, nan mais vas-y putain, fondamentalement, tu 'ois?"

"-Beuh euhhhh m'sieur euhhhh...c'est pas ma faute, j'ai été élevé dans la période sombre du tout répressif chimique à l'endroit de nos amis les parasites pathogènes, et bien qu'ayant pris la mesure, avec le temps, de l'utilité de tout un chacun dans la chaîne alimentaire au moins passqui faut bien bouffer les mecs putain, j'ai conservé une certaine bestialité dans mon comportement qui m'empêchait de voir le miracle de la vie s'accomplir sous mes yeux, et n'empêche que quand t'as une flopée de moustiques qui te font chier à deux heures du matin à te piquer, là le miracle de la vie tu t'en branles un peu su'l moment tu'ois l'truc mon gars? Bon et pis fondamentalement, Ratko Mladic s'est fait pécho par le tribunal pénal international, moi pas. Malin le gars."

Ah oui, la bactérie allemande.

On verra bien, j'ai pas fait beaucoup de mal dans ma vie, à part quelques petites vieilles enterrées dans mon jardin mais là c'est pareil, c'est la loi de la nature depuis la nuit des temps, dura lex sed lex c'est pas moi qui l'ai dit le premier chuis désolé, dans la nature le plus fort tue le plus faible bon ben voilà et y lui choure son sac avec ses économies. Au plus faible avec ses cheveux violets. C'est la nature. Déjà on les viole pas les petites vieilles c'est déjà bien, chais pas skite faut.

Nan arrêtez de flipper et d'appeler les flics, y a pas de petites vieilles enterrées dans mon jardin.

Je les mets au compost.

La bactérie allemande bordel.

Ah oui c'est vrai.

Le IVème reich.

Celui de la bactérie tueuse et résistante, qui durera mille ans.

C'est marrant, c'est toujours chez les allemands que ça commence nos emmerdes. Nous portent la poisse ceux-là ah ben alors eux alors hein vraiment, y z'en loupent pas une hein!

C'est comme ça que ça finira peut-être.

Y z'avaient (pas les allemands spécialement), dans leur grande sagesse, déjà déterré Ebola par le passé, la chance avait voulu que ça ne nous frôle que les fesses qu'on avait serrées pour l'occasion, les grippes de chinois ou celles des poulets aussi, mais dans l'ombre ça travaille, ça chôme pas, ça se combine et ça se recombine, ça mute, ça résiste, ça attend son heure, ça veut gagner la guerre, ça gagnera la guerre, probablement, ça a tout son temps. Faut dire qu'on les y aide méchamment en plus. On a saupoudré de l'antibiotique à tout-va, comme la semeuse sur les pièces d'un franc avec son bonnet phrygide, allons-y généreusement, on a concentré les populations dans des zones ultra-denses impossibles à évacuer ou à isoler, pis on mange des poires d'Argentine ou des haricots d'Inde comme si c'était naturel, pis on a fait manger des animaux malades à d'autres animaux qui nous nourrissaient, y a plus de distance, plus de frontière, plus de barrière à rien, pis on mélange tout pour voir ce que ça fait, on greffe des gènes de porc à des plantes, des gènes de méduse à une céréale, c'est super-rigolo de s'affranchir de toutes les lois de la nature, on est-on est-on est les champiooooons! Eh machin, tu l'as vu mon porc fluorescent? T'en voudrais bien un pour éclairer la nuit, hein?

Elle va se régaler la prochaine super-virulente super-contagieuse super-agressive et super-résistante. Ça va être du nougat pour elle chte garantis. Du velours. Du petit lait.

Tu les vois déjà les raids aériens pour bombarder et brûler ou vitrifier les mégalopoles qu'on perdra les unes après les autres, pour tenter désespérément d'enrayer la propagation de la pandémie fulgurante? C'est marrant moi je les vois bien. Bon c'est vrai que je suis un pessimiste gai, ça y fait aussi hein faut dire.

Non, ne fuis pas ami lecteur!

Faudrait qu'on soit raisonnable pis qu'on renonce sérieusement à toute la super-ultra-haute-technologie qui fait de nous des petits enfants gâtés et handicapés, oui ben si, la technologie ça a du bon quand même, jusqu'à un certain point, mais comme on ne connaît pas le point pis qu'on n'a jamais envie de s'arrêter, faudrait qu'on s'abstienne. Parce que plus la société avance et plus on devient pointus dans tous les domaines, plus tout notre édifice est fragilisé, plus on s'hyper-pointuse (si j'veux) plus ténu est notre point d'équilibre, faut juste attendre la petite pichenette qui va nous faire tomber.

Heureusement, on a tous des plasma ou des LCD, y en a qui l'ont acheté pour la Coupe du Monde, moi je l'ai acheté pour la Fin du Monde, chte dis pas la fin du monde en direct et en haute définition et le son 5.1, oahhh trop d'la balle comment que ça va nous scotcher au canapé!

T'es prêt?

Merde, ce billet est totalement foutraque. J'ai dû manger quelque chose qui rend foutraque.

Commis par pow wow on samedi 4 juin 2011
categories: , | edit post

10 réactions disproportionnées

  1. C'est une véritable dédicace à Etoile 66 ^^
    T' façons, vu que tout ce qui figure dans ton billet est rigoureusement prouvé scientifiquement, elle pourra pas moufter.
    Mériterait d'être archivé au CNRS, tout ça, que j' dis.

     
  2. gemp Says:
  3. Peut être qu'il y a de la méchanceté dans la bactérie, mais ladite est femelle. Donc dire "y sont méchants" est impropre. On en revient à ce putain de sexisme, je veux bien, mais ces putain de bactéries sont au féminin, je le rappelle.

    Et j'ai un pote qui s'appelle Helmut, il n'est pas nazi, il est juste un peu à droite (un peu plus, encore un peu, vous y êtes presque). Et il n'a pas de Panzers dans son jardin, il a juste une BMW de 1987 qui semble sortie de l'usine. Et peut-être deux ou trois petites vieilles enterrées, je ne suis pas allé vérifier. D'ailleurs, je ne peux plus, parce qu'il veut arrêter le nucléaire, l'andouille, et qu'on ne se parle plus.

    Mais dans l'essence, on repose de plus en plus (voire totalement) sur la technologie. Si, tout d'un coup l'électricité n'était plus opérationnelle, comme par exemple ponctuel, après l'explosion d'une bombe atomique en altitude, on est niqués, plus rien ne marche. Pratiquement l'ensemble de notre quotidien dépend de l'électricité.

    Episode amusant (dont je n'ai pas tous les détails croustillants, seulement ceux que ma fenêtre ouverte m'a permis d'apprécier): l'immeuble en face de chez moi a une porte de garage qui s'ouvre exclusivement électriquement. Il semble que sa mise place, récente, ait subi quelques difficultés. Un type tapait dessus hier pour simplement récupérer sa voiture.

    D'après la discussion que j'ai pu entendre, EDF était passé, de nombreux électriciens aussi, mais la porte était toujours récalcitrante. Il est pratiquement certain qu'avec les avancées (ah ah) technologiques, on va nous proposer des portes pour nos maisons qui s'ouvrent automatiquement, avec nos iPhone ou quelque chose. Et un jour, il y aura panne de courant, ou notre iPhone sera en panne de batterie, et on sera bien emmerdés.

    On l'est déjà, mais on ne le sait pas. Quelque part, on ne pourrait pas être moins cons?

     
  4. Avant on voyait Naples et puis on mourait. Maintenant on mange du concombre et on meurt.

    Ce monde manque décidément de poésie.

     
  5. sgd Says:
  6. Allo maman bulot ?

    Cher Pow wow, avez vous pensé à inscrire vos textes au sein, si j'ose dire, de vos bactéries ? voir ci- dessous le lien :

    http://www.slate.fr/lien/37867/bacteries-poesie-adn

     
  7. Mais tu es un bulot !

    Les mouches : une seule paire d’ailes, ce ne sont pas des papillons ou des libellules non plus, faut pas déconner ! Et six papattes, parce que huit ça en ferait une araignée, une mygale peut être, et volante en plus… Brrrr ! Quelle horreur !

    http://zobibi.concours-referencement.net/mouche/

    Tu peux les nourrir avec du lait, ou alors tu entailles ton bras d’un large coup de Laguiole (ou d’Opinel si tes modestes moyens t’interdisent l’accès aux productions de la prestigieuse petite ville proche de Thiers)… pour les laisser laper.

    Maintenant, sérieux, même si tu as utilisé des substances plus ou moins illicites pour écrire ce chef d’œuvre… Ça reste un chef d’œuvre, quand même ! Un truc qu’on ne croise pas à tous les coins de rue !

    En un mot tu es désagréable mais tu as un talent de chien (sans tique) Donc on va monter les pourcentages… Enfin je vais voir avec Guy Birenbaum qui s’y connaît mieux que moi en édition ! Faudra juste que tu étudies un peu l’anatomie des bestioles que tu décris – enfin si t’avais bu trop de coups c’est pas étonnant que tu voies les ailes en double et des pattes surnuméraires !

    Ce qui n’enlève rien à ton talent mais exige de payer (très cher) des correcteurs compétents avant impression…

     
  8. Le nougat ?

     
  9. pow wow Says:
  10. Fan, ah tiens on la voit plus étoile66, l'a mangé du concombre?

    Gemp, oui oui je sais que bactérie est du féminin, c'était fait exprès. Oui le tout-électrique ça m'amuse beaucoup aussi, quel plaisir de voir, pendant une grosse coupure, à la télé les gens dans le noir chez eux pendant dix jours parce que les volets électriques ne s'ouvrent pas manuellement. Qu'est-ce qu'on rigole n'empêche.

    Captain, oui c'est une époque très désenchantée, remarque on doit toujours mourir à Naples avec les tonnes d'ordure dans les rues.

    Sgd, intéressant, encore de la belle technologie débridée.

    PG, c'était fait exprès pour les mouches, c'est incroyable cette capacité que tu as d'imaginer que les autres sont des cons incultes. Si tu allais faire un tour de mobylette pour te détendre?

    Nombril, oui du nougat, et des concombres. Relis. Ou lis. ;o)

     
  11. Ouais ok,discret quand même.

    Sinon,tout va mieux : http://www.metrofrance.com/info/farines-animales-une-possible-reintroduction-se-precise/mkfe!7P3zEiK9aKKoA/

     
  12. pow wow Says:
  13. Quoi discret? Tu voudrais que je mette des guirlandes clignotantes?

    Oui j'ai vu sinon. :o(

     
  14. ah oui, merci.

     
.
Fourni par Blogger.

Google+ Followers

N'oublions jamais !

N'oublions jamais !

RÉALISER UNE DONATION

Mon meilleur profil grec

Ma photo
pow wow
Vanuatu
Regarde dans l'onglet "À propos" là au-dessus si des fois ça te chante.
Afficher mon profil complet

Fais tourner!

Les boutons ci-dessous détectent automatiquement la page sur laquelle vous vous trouvez pour la partager, c'est vachté bien foutu n'empêche.

Touitteur poweur




Tout le passif du blog

NOMBRE DE CHATONS ÉTRANGLÉS POUR TROUVER L'INSPIRATION

ESPIONS DE LA NSA

Suivre le blog en recevant un nimèle dans ta boitolette virtuelle

Contrat Creative Commons
Les créations originales contenues sur ce site (textes, dessins, photos, vidéos) hors contenu ne m'appartenant pas (photos, textes, images, codes source, vidéos, logos, marques), sont sous licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.

NOS RÉCOMPENSES, LABELS ET CERTIFICATIONS

Montage créé avec bloggif