a y est!



J'ai des invitations à offrir à mes lecteurs.

Vous vous dites enfin, il nous offre quelque chose ce crevard de pow wow!

Il était temps, après presque un an et demi de blogage intensif, que l'on se rapproche vous et moi, afin de faire plus ample connaissance.

C'est normal après tout, boudiou.

J'ai eu pas mal de monde jusqu'ici, et devant le succès interplanétaire grandissant de ce blog, je me devais de décider quelque chose de concret et d'évènementiel pour formaliser ce succès, que je vous dois mes amis.

Comme je vous aime.

Si je pouvais, je vous ferais des bisous.

Surtout si parmi vous, y a des blondes d'un mètre quatre-vingts, mais passons.

Quoi de plus naturel donc, pour vous remercier, que de vous inviter pour une rencontre.

Oui mé j'avais pas assez de thunes pour organiser une réception dans un grand thôtel parisien comme le Crillon, c'est beau le Crillon, y a du marbre et des dorures toutes dorées partout chépassitavu, j'aimerais habiter au Crillon, et que même, le propriétaire du Crillon vienne me voir un jour et me dise "tiens pow wow, tu l'as bien mérité, je te donne mon Crillon à moi, installe-toi à demeure, tu es chez toi maintenant, tu pourras même traîner en chaussettes dans le grand hall, personne te dira rien, et même si des slips à toi traînent derrière une colonne en marbre, tu t'en fous t'es chez toi!". Oui mé personne me donne jamais rien à moi, et il va couler de l'eau sous les pontons avant qu'une âme charitable me donne son Crillon.

J'avais pas assez de thunes non plus pour faire une grande réception sur un yauchte tout blanc profilé comme un fer à repasser, amarré dans le port de Monaco. On aurait été bien. On se serait mis quasiment tous à poil et on se serait tripoté discrètement les uns les autres, mon rêve. On aurait largué les amarres pis on serait allé en pleine mer pour boire des cocktails avec des parapluies et du Champomy pour les enfants. Mais on tripote pas les enfants, je vous préviens, je serai intraitable sur ce point-là, pas touche. Après avoir devisé et rigolé de concert comme des malades au soleil, on se serait attablé à midi heure locale pour déguster des fruits de mer comme du surimi Herta par exemple, avec de la maillot de Super U. Comme ç'aurait été chouette. On aurait passé une belle journée.

Pas assez de thunes non plus pour vous inviter dans une galerie à un cocktail, où j'aurais pu en plus vous présenter quelques toiles de ma fabrication. Mais j'en n'ai pas assez pour faire une expo, et je ne pouvais pas non plus vous inviter à une réception au rayon peinture chez Casto, car même si y a tout ce qu'il faut là-bas, on se serait fait jarreter à coups de pompes dans le cul au bout d'un moment, c'est humain, le vendeur de chez Casto il est là pour vendre ses merdes, pas pour s'habiller en pingouin à gants blancs pour nous distribuer des petits fours, qu'on trouve au rayon électro-ménager chez Casto.

J'avais encore moins de thunes pour vous emmener pendant une semaine sur un paquebot de croisière (en plus, ceux que je dessine faut se méfier, c'est du léger, montez jamais dedans) sur le Nil pour aller contempler la révolution égyptienne par exemple, ou aux caraïbes pour aller planquer vos lingots, ou en Floride pour aller faire du shopping dans les boutiques de cocaïne. En plus j'ai le mal de mer, et j'aurais passé une semaine dans ma cabine à dégobiller dans des petits sacs, et à envoyer chier tout le monde en demandant qu'on me foute la paix, bordel quoi à la fin.

Non, je ne pouvais envisager toutes ces réjouissances sans aller braquer la Poste à côté de chez moi, et ils me connaissent à la Poste à côté de chez moi. Y a une caméra en plus. Et j'ai qu'une arbalète avec des flèches en mousse pour les enfants, à la maison.

J'ai dû faire plus simple, à mon grand regret.

Mais une invitation reste une invitation, foi de pow wow!

C'est pourquoi je vous invite ce samedi qui vient, vers midi, à découvrir Gmail.

Il sont gentils chez Gmail.

Ils m'ont envoyé cinquante invitations à offrir à des gens pour qu'ils découvrent leur messagerie à Gmail. Pour s'écrire si jamais on a des trucs à se dire. C'est pourquoi je vous invite chez Gmail. Pis si y a pas assez d'invitations, y a votre moteur de recherche, dans lequel vous tapez "gmail", et vous tomberez chez Gmail, sans avoir besoin d'invitation.

Je fais ce que je peux hein.

Je t'invite donc, ami lecteur, à m'envoyer un nimèle pour me demander une invitation pour m'envoyer des zimèles.

Pis si y en a qui sont pas contents, vous savez à quoi je vous invite?

Commis par pow wow on jeudi 28 juillet 2011
categories: , | edit post

12 réactions disproportionnées

  1. gemp Says:
  2. Dis-donc, pow wow, c'est un peu has-been, Gmail sais-tu? Y'a Google+ maintenant, faut vivre avec son temps. J'en ai, si t'en veux, c'est de la bonne.

    Mais merci pour l'invitation. Faut amener quelque chose? Une bouteille ou des chips?

     
  3. Faut s'habiller spécial ?
    Et, hmm, ta cousine viendra ?

     
  4. nan moi j'boycotte les invitations pour blonde d'un mètre quatre-vingt, c'est une question de principe, excuse-moi.
    Mais si tu fais une autre invitation pour brun, roux, blond, poivre et l'sel, spirituel, drôle et sportif je viendrai, promis. ;o)

     
  5. C'est de plus en plus déjanté ici, ce qui n'est pas pour me déplaire.
    Tiens pow wow, je t'ai piqué la vidéo des dauphins qui font des bulles. Pour mon fesse bouc.
    Par politesse, du coup, j'ai mis un lien vers ton blog. Ne me remercie pas ça me fait plaisir. Du coup tu risque d'avoir de nouveaux visiteurs, comme Alain b, Clo, cigale, bysonne et quelques autres que tu ne connais pas. Promets-moi de les recevoir correctement.

     
  6. Rhôôôhhhh !

    Un balloche avec la gang de P. W., sa femme (exquise et née dans le VIIème, ce qui est un gage de qualité indiscutable), sa cousine chaude comme la braise et ses mauvais chiens !

    En fait non…

    Moi qui me préparais à sortir la 4L pour aller dans la cambrousse paumée mais néanmoins sympathique et si typique ou vivent tous ces gens exquis, dans l’intention de déboucher quelques bonnes bouteilles afin de faire glisser les exquis fromages locaux…

    Ben non ! Il s’est encore moqué de nous Pi Wi ! C’est pas bien, en plus il voulait nous empoisonner avec une “maillot” (il pensait à la porte, je suppose) alors que j’aurais volontiers fait une vraie “mayo” avec de la moutarde Maille, du jaune d’œuf, de l’huile et du vinaigre. Un truc qu’on aurait eu du plaisir à partager quoi, un truc goûtu et qui ne rend pas malade.

    Alors on le fait quand le pique-nique chez toi Mister Pi Wi ? On apporte tout, je fais le co-voiturage en 4L pour les Parisiens nécessiteux et tout et tout…

    Autrement chez @si le 28 août, mais c’est moins intime et pour les “Jardins de l’Atlantique” j’y vais à pied, pas très dépaysant et nul pour dérouiller mon bolide…

    Fini de rigoler je vais regarder et écouter la “Boîte à Musique” de l’excellent J-F Ziegel, il n’y a pas que les blogs dans la vie… Il y a aussi la musique !

    D’ailleurs si vous voulez écouter mon frère samedi dernier au Petit Journal, c’est ici :

    http://le-pg-express.xooit.fr/t1384-Cyril-Guyot-et-Gilbert-Leroux.htm

     
  7. pow wow Says:
  8. Gemp, c'est bien Gougueule pluche?

    Nombril, c'est pas ma cousine c'est ma soeur, tu suis même pas!

    Kako, poivre et sel, spirituel, drôle, ah ben c'est moi ça! Sportif t'as dit? Ah ben c'est pas moi ça!

    Asinus, c'est pas mes vidéos, t'as le droit de les prendre sans demander hein. Je recevrai tes amis avec tous les zégards dus à leur rang, t'inquiète.

     
  9. pow wow Says:
  10. C'est chiant, quand je suis connecté j'ai pas de captcha. Pis j'aime bien les captchas. Alors tiens je m'en invente:

    juggerpo
    grzuul
    pozalz
    mervbu

    Ayé, savamieut.

     
  11. C'est gentil de t'occuper de moi... Bon ! Sérieux, si tu as une place assez grande, propre et sécurisée pour ma 4 cv, à l'abri des chiens qui lévent la patte partout (et surtout là où il ne faut pas) et de ces chiares insupportables qui jouent comme des abrutis à toute sorte de jeux idiots qui griffent les automobiles et autres automédons.

    Parce que si tu me garantis tout ça (ce sont des exigences minimales) j'arrive tout de suite, avec mon exquise moitié, pour un gueuleton qui fera date dans les annales (deux "n", je ne parle pas de cul, pour une fois !) de la bouffe virtuelle...

     
  12. M'en fous d'ta soeur.
    Puisque j'te dis que c'est ta cousine qui me branche.
    Quoi, j'ai une foi aussi mauvaise que la mémoire ?

    (benti)

     
  13. pow wow Says:
  14. Nombril, quoi, t'insultes ma soeur?

     
  15. gemp Says:
  16. Alors, pour Google+, ben faut se faire son idée. C'est à la fois mieux Facebook, mais c'est pas difficile, quoique pas parfait. J'ai pas trop accroché, mais je suis vieux, c'est ptête un truc de djeunz, ou ça viendra. J'aimais bien Wave, pour dire.

    Pis ça reste «Don't-Be-Evil-Google», comme aime à s'en moquer Microsoft qui a un peu pris Bing dans la tronche, entre autres. On sait plus trop ce qu'il se prend dans la tronche, M$, mais ça fait toujours marrer Ballmer.

    J'avais envie d'être méchant (disclamer: chuis grave Apple Fan Boy).

     
  17. pow wow Says:
  18. Arghhh! Un Apple fan boy! ;o)

     
.
Fourni par Blogger.

Google+ Followers

N'oublions jamais !

N'oublions jamais !

RÉALISER UNE DONATION

Mon meilleur profil grec

Ma photo
pow wow
Vanuatu
Regarde dans l'onglet "À propos" là au-dessus si des fois ça te chante.
Afficher mon profil complet

Fais tourner!

Les boutons ci-dessous détectent automatiquement la page sur laquelle vous vous trouvez pour la partager, c'est vachté bien foutu n'empêche.

Touitteur poweur




Tout le passif du blog

NOMBRE DE CHATONS ÉTRANGLÉS POUR TROUVER L'INSPIRATION

ESPIONS DE LA NSA

Suivre le blog en recevant un nimèle dans ta boitolette virtuelle

Contrat Creative Commons
Les créations originales contenues sur ce site (textes, dessins, photos, vidéos) hors contenu ne m'appartenant pas (photos, textes, images, codes source, vidéos, logos, marques), sont sous licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.

NOS RÉCOMPENSES, LABELS ET CERTIFICATIONS

Montage créé avec bloggif