Je discutais il y a peu avec une personne du problème des déchets et plus spécialement des emballages de nourriture. Lui est arrivé à me soutenir (et il y croit fermement) qu'à terme, les emballages ou suremballages en carton disparaitront, qu'on se retrouvera dans des genres de magasins idéaux où tout sera visible de ce qu'on mange, en gage de transparence et de réduction des déchets et de bonne santé et tout et tout. Bon en fait c'est un genre d'optimiste benêt. Evidemment, le fait qu'il fréquente des AMAP ou des petits producteurs rend sa vision des choses décalée on dirait. Bizarrement, moi aussi j'ai de bonnes fréquentations mais je ne suis pas du tout optimiste.

Moi je lui soutiens que bien au contraire, les industriels vont de plus en plus s'appliquer à cacher ce qu'ils nous vendent, sinon c'est bien simple, ils ne vendront plus et que donc le problèmes des emballages ne disparaîtra jamais, condamnés qu'ils sont à nous faire rêver pour nous faire manger leur merde. Car j'ai bien conscience que lorsque je me balade dans des rayons remplis d'emballages tous chatoyants, colorés et appétissants, on me vend surtout de l'envie de manger, et que derrière tous ces beaux emballages, on se balade dans des rayons garnis jusqu'à la gueule de pâtée pour chiens.

Regardez les images que j'ai trouvées, gardez-les en tête et lorsque vous retournerez dans votre supermarché préféré, essayez de visualiser ces rayonnages remplis de vilaine bouffe, en fait ça fait peur, c'est glauque, on se croirait nourris comme des animaux de batterie, sauf qu'on vient nous-mêmes de notre propre consentement chercher (et payer cher) tous ces aliments même pas bons pour des cochons.

Tiens ça me rappelle L'aile ou la cuisse, dommage que derrière la dimension comique on n'ait pas retenu la dimension réflexive de ce film, oui d'accord, j'exagère un peu.

Bon il s'agit de bouffe industrielle évidemment, là de bouffe allemande en l'occurrence, mais je vous rappelle que ce n'est pas parce qu'ils ont perdu la guerre qu'en théorie ils sont moins bien lotis que nous. A priori chez nous c'est pas mieux.

Cliquez sur les images pour agrandir, et faites la cuisine vous-mêmes.







































Commis par pow wow on jeudi 28 octobre 2010
categories: | edit post

16 réactions disproportionnées

  1. Je préfère nettement bouffer l'emballage. Il a l'air bien meilleur ;)

     
  2. pow wow Says:
  3. C'est clair! Ça a peut-être même plus de goût! ;o)

     
  4. La rinderroulade a l'air pas mauvaise.
    Photographe de bouffe c'est un métier.

     
  5. pow wow Says:
  6. T'as les mêmes goûts que moi Asinus, j'hésitais entre la rinderroulade et le cheeseburger, j'arrive pas à me décider. ;o)

     
  7. pow wow Says:
  8. Les brochettes Streit c'est sympa aussi. Tu te demandes si c'est pas déjà chié comme bouffe. Moi j'appellerais ça les brochettes "turista".

     
  9. Voilà, c'est ça en fait, c'est du pré-chié. Ou pré-vomi.

     
  10. Sans vouloir trancher le débat ( quant au lard et au cochon ), pour les Alboches, faut quand même dire que si, au niveau de la bouffe, ils sont craignos depuis longtemps déjà et même dans leur cuisine traditionnelle, il n'y a pas grand chose à sauver ( sauf la pâtisserie, là, ils sont champions ).
    Mais aussi, il y a quelques temps, comme je me promenais dans les rayons d'un grand magasin munichois, j'ai été épaté par les rayons "ustensiles de cuisine", avec un tas de trucs et de machins que je n'avais jamais vu ailleurs. En fait, le système allemand fait que les femmes doivent souvent choisir entre les enfants et le travail, elle sont donc frustrés à la maison et sur-investissent dans l'attirail, c'est le Desperäten Housewife, là bas.
    Corollairement, cuisiner du surgelé, de l'industriel... est signe d'indépendance, d'activité professionnelle, d'une forme d'épanouissement que ne renierait pas E. Badinter.

    P'tain, un long speech comme ça, ça donne soif, à moi une http://www.franziskaner-weissbier.de/#/page_auszeit_einschenkanleitung

     
  11. Ah quand même ! Je gouterai bien les mini-brioches «Jean-Pierre» (avec un Pernod, ah ! ah ! ah ! ah ! ah ! ah ! ah ! ah ! ah ! ah ! etc.).
    Ou le thunfischsalat.
    Si tu me demandais mon avis, je te dirai que les packagings français sont plus séduisants que les packagings allemands (Donc, a priori, encore plus menteurs).

     
  12. @Nombril, je peux pas dire, je connais pas la Bochie, le Fridolistan je sais pas comment on dit. De toute manière on peut pas gagner une guerre avec de la bouffe pareille, bien fait pour leurs gueules.

    @Obliv', je te demande pas ton avis.--►Ach humour grozze rikolate!
    Ça te dit pas que je t'invite à manger une petite rinderroulade de derrière les fagots?

     
  13. Ouais, ça à l'air gut !
    Mais si ça te dérange pas, je vais plutôt prendre une curryputenbrustsalat.
    M'a l'air léger, équilibré.
    Ou alors, non ! après réflexion, j'opte pour la «mmmh Exquisa à la Elsässer Flammkuchen» faite par le chef wesh-wesh casquette à l'envers.

     
  14. pow wow Says:
  15. Très bon choix la flammkuche à tartiner! ;o)

    Madame a du goût!

     
  16. Écoute, j'ai un doute : je me demande si ça ne sert pas plutôt à colmater les fissures.
    Tu as essayé sur ta mosaïque ? Ça fera peut-être pas de retrait, ça à l'air compacte.

     
  17. sgd66* Says:
  18. Ton oeil profond d'hidalgo tango,
    Tes joues creusées, oh guérillero,
    Le tourbillon des belles danseuses rêveuses
    Que la révolution rend nerveuses,
    Mais l'estomac y tient pas le tempo.
    Tombe de haut, gringo, pistolero,
    Dans la crème chantilly, les gâteaux.
    Dans la crème chantilly, les gâteaux.

    Le gros bibendum que t'as dans le coeur,
    Tu l'as trouvé beau dans le temps, petite soeur.
    Soixante kilos d'échevelé poète,
    Tout livide au milieu des tempêtes
    Mais l'estomac y tient pas la rime.
    L'albatros patauge dans l'ice-cream.
    Nous voilà jolis, nous voilà beaux,
    Tout empâtés, patauds, par les pâtés les gâteaux.
    Nous voilà beaux, nous voilà jolis,
    Ankylosés, soumis, sous les kilos de calories.

    On est foutu on mange trop.

    Mais qu'est-ce qu'on fera quand on sera gros?
    (On est foutu on mange trop)
    Papa Mambo!
    (On est foutu on mange trop)
    Mais qu'est-ce qu'on fera quand on sera gros?

    Roulait des hanches en douceur le chanteur,
    Dans son habit coeur, belle minceur,
    Le poster fatal au-dessus du lit,
    Mais la petite fille d'alors elle a grossi
    Et la groupie fait de la bonne cuisine.
    Le chanteur a débordé de son jean.
    Nous voilà jolis, nous voilà beaux,
    Tout empâtés, patauds, par les pâtés les gâteaux.
    Nous voilà beaux, nous voilà jolis,
    Ankylosés, soumis, sous les kilos de calories.

    On est foutu on mange trop.
    On est foutu on mange trop.

     
  19. Dire qu'il y a de si bons trucs pas loi, à Vienne, Apfelstrudel, Sachertorte, et les petits vins blancs...

     
  20. Mauvais Pou Wou ! C'est pas bien de nous montrer toutes ces daubes qui couperaient l'appétit d'un tigre à la diète depuis un mois...

    On voudrait savoir quels animaux déposent ces fientes dans les rayons des infra-marchés : fientes de vautour, bouses de buffles, Fumées de cerf, crottes de biques, moquette de chevreuil, crottes de lapin, laissées de sanglier, selles, chiures, bronzes, étrons...

    L'aspect documentaire perd de son intérêt en ne donnant pas cette information de base...

    Hors sujet : bien vu la "Bienvenue parmi le peuple" adressée à DS aujourd'hui !

    PG

     
  21. mebahel Says:
  22. C'est vrai qu'on ne doit pas avoir les mêmes codes photos/couleurs et les goûts associés que nos cousins germains et inversement.

    Ceci posé, je crois qu'étant veggie j'élimine d'office un bonne partie du pbme.
    Mais je bois du coca light.
    C'est, au final, le seul vrai défaut qui m'éloigne de la perfection, ce qui me permet de comprendre le bas peuple.

    mebahel kislapète.

     
.
Fourni par Blogger.

Google+ Followers

N'oublions jamais !

N'oublions jamais !

RÉALISER UNE DONATION

Mon meilleur profil grec

Ma photo
pow wow
Vanuatu
Regarde dans l'onglet "À propos" là au-dessus si des fois ça te chante.
Afficher mon profil complet

Fais tourner!

Les boutons ci-dessous détectent automatiquement la page sur laquelle vous vous trouvez pour la partager, c'est vachté bien foutu n'empêche.

Touitteur poweur




Tout le passif du blog

NOMBRE DE CHATONS ÉTRANGLÉS POUR TROUVER L'INSPIRATION

ESPIONS DE LA NSA

Suivre le blog en recevant un nimèle dans ta boitolette virtuelle

Contrat Creative Commons
Les créations originales contenues sur ce site (textes, dessins, photos, vidéos) hors contenu ne m'appartenant pas (photos, textes, images, codes source, vidéos, logos, marques), sont sous licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.

NOS RÉCOMPENSES, LABELS ET CERTIFICATIONS

Montage créé avec bloggif