Voici un documentaire intéressant et éclairant sur le problème du droit d'auteur - la propriété intellectuelle -  à l'heure d'internet et des échanges dématérialisés et mondialisés de la culture.

Où l'on comprend que sous couvert de défense de la culture et de ses auteurs, c'est en fait un tout autre processus qui est à l'oeuvre, à l'heure d' Hadopi, Loppsi et bientôt ACTA.

Copier c'est voler, ça détruit des emplois et empêche des gens de vivre de leurs créations, nous dit-on.

Avec internet, c'est en fait un nouveau monde et une révolution intellectuelle qui est née, et qui dit révolution intellectuelle dit révolution tout court, puisque la structuration des idées, de l'échange, de la diffusion et de la réception de ces idées est totalement nouvelle, et structure le monde d'une manière totalement nouvelle elle aussi.

Et qui va bien sûr à l'encontre de ceux qui n'ont pas envie de voir leur pouvoir leur échapper, ni que les choses changent dans leur vieux modèle de monde verrouillé, et encore moins de voir que le discours n'est plus vertical et descend des élites vers le peuple mais devient horizontal, vient de chacun et s'échange facilement, c'est l'émancipation intellectuelle des peuples. Émancipation intellectuelle qui ne peut que conduire à l'émancipation tout court, c'est inéluctable.

Ces nouvelles lois en vigueur et d'autres plus dures encore en préparation, outre qu'elles corrompent l'esprit des lois de la démocratie, la guerre du copyright qu'on nous prépare, c'est la guerre contre le citoyen, c'est la guerre contre la liberté.

Il faut dire qu'internet est une opportunité incroyable et inespérée de tuer les libertés. Rien n'a offert cette possibilité dans l'histoire de l'humanité jusqu'à présent, et la "propriété intellectuelle" - concept le plus immatériel et flou qui se puisse imaginer -est devenue une arme qui nous concerne tous au quotidien, ils l'ont bien compris et fourbissent leurs armes.

Le citoyen était un citoyen avant tout jusqu'ici, et il avait des droits prévus dans sa constitution et ses lois, censées le protéger. Un basculement de son statut protégé est en cours, avec l'aide de ces lois iniques. Le citoyen enfreint maintenant chaque jour les lois sur le copyright, vous et moi, pas seulement ceux qui téléchargent et partagent les films ou la musique comme on le pense, mais tous ceux qui regardent, simplement qui ne font que regarder, sur Youtube, partout ailleurs, à la télé même, un contenu piraté, dupliqué, copié, sans autorisation, même sans le savoir. Grâce à ACTA, vous serez (êtes) de fait coupables de recel de contrefaçon, au minimum.

Voici comment l'on peut faire passer de citoyenne à délinquante une population juste par le jeu de textes, puisque l'usage d'internet et de la contrefaçon est entré dans les moeurs sans même qu'on en ait eu conscience, et sans même que la notion de culpabilité, de fraude ou de vol ne nous effleure l'esprit, surtout chez les plus jeunes. C'est d'une perversité hors norme. Et comment faire basculer de délinquante à criminelle une même population entière? Toujours par le jeu des textes et des concepts, en estimant que ces faits sont gravissimes et en les considérant comme des crimes ou du terrorisme, en durcissant les lois et les peines. En faisant des lois d'exception la norme, qui touchent tout un chacun puisque dans les faits nous enfreignons tous ces lois. Aux USA, on entend déjà certaines voix considérer qu'on doit punir les pirates et la contrefaçon de la peine de mort.

Qui dit terrorisme et crimes dit lois d'exception, et qui dit lois d'exception dit restriction de libertés et répression féroce. Ce qui est bien avec les lois sur les crimes les plus graves et le terrorisme, c'est qu'on peut s'affranchir de tout pour s'occuper de vous. Finies les procédures, finies les heures où les flics ne peuvent pas rentrer chez vous, vous ne bénéficiez plus d'aucune protection, puisque vous êtes un criminel, un terroriste.

Le documentaire ne traite pas de cet aspect pessimiste de la finalité de ces lois, mais pour moi il me parait évident d'en imaginer la suite, surtout lorsqu'on regarde en arrière depuis dix ans, aux USA déjà mais chez nous aussi, en ne prenant que l'exemple des "terroristes" de Tarnac.

Oui, ils nous ont déjà déclaré la guerre, sans même qu'on le sache, ils utilisent des lois comme instruments de guerre auxquels on ne peut rien opposer, c'est la guerre idéale pour l'agresseur, celle qui place l'agressé sans moyen de défense aucun, c'est le combat le plus fourbe et le plus retors qu'on nous ait déclaré depuis longtemps.

Va pas falloir mollir les gazelles et filles, mais on a des avantages, dont celui du nombre n'est pas des moindres.

Commis par pow wow on dimanche 3 juillet 2011
categories: | edit post

3 réactions disproportionnées

  1. gemp Says:
  2. Merci. (cc by)

     
  3. mebahel Says:
  4. "Et comment faire basculer de délinquante à criminelle une même population entière? Toujours par le jeu des textes et des concepts, en estimant que ces faits sont gravissimes et en les considérant comme des crimes ou du terrorisme, en durcissant les lois et les peines."..
    Grenouille, casserole, eau, tout ça...

     
  5. pow wow Says:
  6. Gemp, de rien.

    Maybe, le pire avec ACTA, c'est que la grenouille ne se rend compte de rien puisque le traité est négocié en secret.

     
.
Fourni par Blogger.

Google+ Followers

N'oublions jamais !

N'oublions jamais !

RÉALISER UNE DONATION

Mon meilleur profil grec

Ma photo
pow wow
Vanuatu
Regarde dans l'onglet "À propos" là au-dessus si des fois ça te chante.
Afficher mon profil complet

Fais tourner!

Les boutons ci-dessous détectent automatiquement la page sur laquelle vous vous trouvez pour la partager, c'est vachté bien foutu n'empêche.

Touitteur poweur




Tout le passif du blog

NOMBRE DE CHATONS ÉTRANGLÉS POUR TROUVER L'INSPIRATION

ESPIONS DE LA NSA

Suivre le blog en recevant un nimèle dans ta boitolette virtuelle

Contrat Creative Commons
Les créations originales contenues sur ce site (textes, dessins, photos, vidéos) hors contenu ne m'appartenant pas (photos, textes, images, codes source, vidéos, logos, marques), sont sous licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.

NOS RÉCOMPENSES, LABELS ET CERTIFICATIONS

Montage créé avec bloggif