16.07% de participation au vote à midi, on le voit, nos concitoyens sont passionnés et mobilisés. Heureusement qu'il ne fait ni beau ni chaud, imaginez la claque sinon.

C'est donc une bonne et une mauvaise nouvelle.

Une bonne qui démontre que les français ne sont pas dupes des enjeux et des promesses de cette caste politique à spectre large comme on dit pour les antibiotiques, caste qui vit dans les palais de la République à mille lieues de nos préoccupations et surtout de nos obligations, comme le démontre la mésaventure routière survenue à Xavier Bertrand la semaine dernière, et rapportée par quelques médias:


Excès de vitesse : Xavier Bertrand se défausse sur un militant !

Décidément, il ne fait pas bon être militant UMP ces temps-ci. Raillés sur les marchés à cause de très mauvais sondages, ils sont tancés par le secrétaire général du parti quand ils commettent un excès de vitesse pour ramener le très pressé Xavier Bertrand à la gare…

La semaine dernière, la voiture du secrétaire général de l’UMP, Xavier Bertrand, était enregistrée au radar à 140 km/h au lieu de 90, de nuit sur une nationale entre Pornic et Nantes (44), à l’issue d’un meeting électoral. Les gendarmes ont intercepté le véhicule, mais l’ont laissé partir sans poursuivre le conducteur en s’apercevant que l’homme fort du parti au pouvoir était dedans. Depuis, Monsieur Bertrand s’empêtre dans cette affaire, au point de rejeter la faute sur des lampistes, tels le militant qui conduisait la voiture ou les gendarmes qui ont procédé à l’interpellation…

« Notre train était vers 5h30 à Nantes », a tenté de justifier le politique dans le journal Presse Océan. « Nous n’avions aucune contrainte horaire, aucune raison de rouler à cette vitesse. C’était un militant bénévole qui conduisait, même s’il ne s’agit pas ici de lui jeter la pierre. On n’était même pas pressé (…) Il a roulé trop vite. » Vlan ! Le brave gars a conduit son mentor de Pornic à Nantes entre 2 h et 5 h 30 du matin, et voilà comment il est remercié ! Tout juste si Xavier Bertrand ne l’a pas dénoncé au ministère de l’Intérieur pour qu’il prenne une amende et perde ses points… Tant qu’on y est, on aurait pu le faire souffler dans le ballon, vu qu’à un meeting électoral on ne suce pas que des glaçons, hein !

Pire, les gendarmes ayant intercepté le véhicule en prennent pour leur grade : « Si vraiment on a été contrôlé, on aurait du être sanctionné, poursuit Xavier Bertrand (…) Après, c’est le gendarme qui décide ou non de sanctionner. C’est lui qu’il faudrait interroger pour savoir pourquoi il ne l’a pas fait. ». Re-vlan ! C’est ça, la réussite en politique : aller vite et savoir déléguer…

Nicolas Grumel (10/03/2010)

Xavier Bertrand n'est pas à une énormité près, outre son attitude grand seigneur qui mérite d'être soulignée. Pas besoin de demander au gendarme qui l'a laissé partir s'il avait envie d'être sanctionné ou muté dans la Lozère, cela va de soi.


La mauvaise nouvelle, c'est que cela démontre également que la voie des élections n'est plus privilégiée par nos concitoyens pour espérer voir les choses changer, que la voie démocratique recule, tant du côté des français que celui constaté des élites gouvernantes. Les français voient bien aujourd'hui que le sort qui est fait à la Grèce et les conséquences induites sur ses habitants sont peut-être une espèce d'avant-goût de ce qui risque de nous arriver, la Grèce est peut-être un ballon d'essai, une façon de nous préparer à notre avenir, taxes et impôts en hausse, salaires gelés ou en baisse, retraite plus tardive, des lendemains qui déchantent pour assumer les conséquences de la gestion en mauvais pères de familles qui menace de nous ruiner. Il y a la fameuse dette. Mais à un moment donné, avant de la rembourser aveuglément, il faudra demander en quoi exactement a consisté ce gouffre, et à qui il a profité, c'est le minimum sur lequel vous vous interrogez lorsque vous recevez une facture, chez vous. On se pose la question pour le quotidien et pour de petites sommes, alors à plus forte raison devons-nous avoir des comptes sur plusieurs décennies et l'océan d'argent qu'on nous a fait promettre de rembourser.

Premières estimations de ces élections dans un peu plus d'une heure, et premières analyses.

Commis par pow wow on dimanche 14 mars 2010
categories: | edit post

0 réactions disproportionnées

.
Fourni par Blogger.

Google+ Followers

N'oublions jamais !

N'oublions jamais !

RÉALISER UNE DONATION

Mon meilleur profil grec

Ma photo
pow wow
Vanuatu
Regarde dans l'onglet "À propos" là au-dessus si des fois ça te chante.
Afficher mon profil complet

Fais tourner!

Les boutons ci-dessous détectent automatiquement la page sur laquelle vous vous trouvez pour la partager, c'est vachté bien foutu n'empêche.

Touitteur poweur




Tout le passif du blog

NOMBRE DE CHATONS ÉTRANGLÉS POUR TROUVER L'INSPIRATION

ESPIONS DE LA NSA

Suivre le blog en recevant un nimèle dans ta boitolette virtuelle

Contrat Creative Commons
Les créations originales contenues sur ce site (textes, dessins, photos, vidéos) hors contenu ne m'appartenant pas (photos, textes, images, codes source, vidéos, logos, marques), sont sous licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.

NOS RÉCOMPENSES, LABELS ET CERTIFICATIONS

Montage créé avec bloggif