A lire les commentaires sur "Le jeu de la mort" diffusé hier soir sur France2, je ne regrette pas de ne pas avoir regardé.

Un moment j'ai hésité, puis finalement, au vu des teasers que j'avais vus, j'ai eu le sentiment d'avoir mieux à faire, j'ai mis le nez dans mes CD poussiéreux, et j'ai retrouvé des pépites. Et même pas mal de pépites. Je retournerai creuser ce soir, je crois que j'ai mis la main sur un filon.

Cette émission était curieuse et il semble qu'elle n'ait pas convaincu grand monde. Déjà l'ambiance jeu, avec un décor un peu clinquant vaguement futuriste, des effets de lumière, une musique angoissante, les "oohhhhh" d'un public en mal de sensations, une animatrice, quoique d'un physique agréable, possédant les mêmes qualités d'acteur qu'une savate en fin de vie, la barque était lourde dès le départ.

Vous noterez que je commente sans le moindre scrupule une émission que je n'ai pas vue, ce qui rend mon analyse un peu présomptueuse, si tant est qu'on puisse appeler cela une analyse bien évidemment. Vous noterez également que j'ai déjà dit sur ce blog qu'il m'arriverait de faire preuve de mauvaise foi, de parti-pris, de légèreté, voire de bêtise, bon ben là paf, on est en plein dedans je crois, parce qu'en fait, cette émission ne m'intéresse pas. Je n'arrive pas à comprendre comment on peut transposer l'expérience de Milgram en jeu télévisé, même faux.

Se pose aussi la question de la complicité du public ou des joueurs, car cette expérience est largement connue, et personne, dans les commentaires, ne rapporte que le public s'est indigné, mis en colère, rebellé d'une quelconque façon, personne n'a quitté son fauteuil, ce qui est étonnant. N'y avait-il que les "joueurs" qui n'étaient au courant de rien?

Et les joueurs, on a bien dû leur expliquer le principe du jeu avant, leur indiquant qu'ils allaient devoir châtier des inconnus en leur administrant des décharges électriques quand même. Vous iriez dans un jeu où l'on ne vous expliquerait la règle qu'une fois assis sur le siège du candidat, une fois que vous êtes devant les caméras, et pas n'importe quelles règles du jeu, s'agissant en l'occurrence d'infliger des tortures? Moi non. Et sinon, vous iriez dans un jeu où l'on vous expliquerait auparavant que pour du fric, vous allez devoir électrocuter des inconnus? Moi non.

Imaginons qu'ils n'aient été au courant de rien, que doivent-ils ressentir d'avoir abandonné les droits de leur image même pour un faux jeu qui les montre comme des dégueulasses? En plus d'avoir dû souffrir eux-mêmes, comme l'a montré Milgram pour la plupart des sujets, qu'ont-ils ressenti en jouant et en pensant qu'on les montrait comme des crevures tortionnaires, car ils ont bien dû se rendre compte de tout ça à un moment donné, vous n'administrez pas des décharges électriques supposées très douloureuses devant des caméras, un public et potentiellement devant la France entière sans vous poser un minimum de questions, non?

Ça sent mauvais tout ça. Soit ils ont été au courant de tout et la "démonstration" est truquée et sans valeur (déjà que sur des bases normales, c'est fortement discutable), soit à leur place, la suite se passerait en justice, mais je n'aurais pas pu être à leur place, dans tous les cas. Si l'expérience est vraie et non truquée, alors ces candidats se sont fait méchamment avoir, et en beauté si l'on peut dire. Je doute donc de la véracité de ce programme.

Dernier point, et pas des moindres, le débat. On parle de Morandini et Hondelatte. Pour Morandini, c'est plié, un débat en sa présence prend un méchant coup dans la crédibilité, notamment s'agissant de la télé qu'il a malmenée en son temps pour nous montrer des nécrophiles transexuels pédophiles nazis attirés par le sado-maso avec les chiens (si si), entre autres joyeusetés. Quant à Hondelatte, aussi bon soit-il quand il présente la boucherie du dimanche soir et les mémés ordinaires qui ont tronçonné leurs amants, autant je le trouve insupportable lors d'un débat.

J'ai le souvenir d'émissions qu'on attendait avec impatience, qui promettaient de grands moments sur de grands sujets, puis j'ai le souvenir d'avoir toujours été déçu, soit par la superficialité, soit par la moquerie, soit par la mauvaise foi, soit par la désinformation. J'ai été témoin deux fois de manifestations d'OVNI bien propres comme il faut en présence d'autres personnes (j'en parlerai sûrement), et les émissions que j'ai vues sur ce sujet notamment étaient toutes pitoyables, oscillant entre la malhonnêteté, la désinformation et la dérision.

Je n'ai plus confiance en la télé, surtout lorsqu'elle promet monts et merveilles.

Commis par pow wow on jeudi 18 mars 2010
categories: | edit post

0 réactions disproportionnées

.
Fourni par Blogger.

Google+ Followers

N'oublions jamais !

N'oublions jamais !

RÉALISER UNE DONATION

Mon meilleur profil grec

Ma photo
pow wow
Vanuatu
Regarde dans l'onglet "À propos" là au-dessus si des fois ça te chante.
Afficher mon profil complet

Fais tourner!

Les boutons ci-dessous détectent automatiquement la page sur laquelle vous vous trouvez pour la partager, c'est vachté bien foutu n'empêche.

Touitteur poweur




Tout le passif du blog

NOMBRE DE CHATONS ÉTRANGLÉS POUR TROUVER L'INSPIRATION

ESPIONS DE LA NSA

Suivre le blog en recevant un nimèle dans ta boitolette virtuelle

Contrat Creative Commons
Les créations originales contenues sur ce site (textes, dessins, photos, vidéos) hors contenu ne m'appartenant pas (photos, textes, images, codes source, vidéos, logos, marques), sont sous licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.

NOS RÉCOMPENSES, LABELS ET CERTIFICATIONS

Montage créé avec bloggif