Ça y est, ça la reprend.

Comme tous les ans.

Je sais pas pour vous, du moins pour ceux qui ont la "chance" d'être en couple, c'est à dire ceux qui connaissent quelqu'un qui leur permet de s'emmerder un peu moins dans la vie, mais moi chaque année c'est la même chose à cette époque-ci. Je dis "la chance", évidemment c'est ironique vous l'aurez compris, tous ceux qui sont en couple, hommes ou femmes vous le diront, y a rien qu'on regrette plus que cette foutue soirée où on a voulu sortir pour s'éclater ou draguer alors qu'on aurait mieux fait de rester à la maison à regarder "Le plus grand cas barré du Monde" ou la 25800ème de Thalassa en bouffant de la mauvaise pizza même froide plutôt que de vouloir aller se la péter quelque part en ville et faire le beau endimanché pour conquérir quelque âme esseulée.

Evidemment, quand je dis ça, c'est pour éviter la trivialité de dire qu'on a fini bourré dans le caniveau et que la seule personne avec qui on a sympathisé sur le moment, c'est celle qui vomissait à côté de vous. L'alcool créé des liens, et si le cliché dit que l'amour c'est regarder à deux dans la même direction, plus prosaïquement on peut interpréter la chose en disant que l'amour c'est aussi vomir dans le même caniveau à l'unisson, on va pas faire les chochottes on est tous passés par là.

Oui bon, je ne suis pas en train de vous dire que ma femme est une pochetronne, attention hein, loin s'en faut, ne vous méprenez pas, non ce que je veux dire c'est que tous les ans à cette époque-là, je regrette d'avoir séché Thalassa, le monde n'écoute pas assez Gorges Pernoud, ce saint homme.

Il y a que tous les ans, dès le premier rayon de soleil apparu, Madame veut tout refaire à la maison, il faut repeindre ci et ça, changer des trucs et des machins, merde, c'est à peine sec de l'année dernière mais non, faut tout recommencer. Quand vous n'avez qu'une envie, c'est de jouer à la console peinard en buvant de la bière, Madame décrète qu'il faut refaire le salon de toute urgence toutes affaires cessantes. Bizarre, on n'a jamais la même conception de l'urgence dans ces cas-là. Vous à ce moment-là, vous considérez comme urgence principale de l'expédier quelques jours chez sa mère pour refroidir ses ardeurs et finir votre niveau de jeu cool tranquille.

Pareil, bizarre autant qu'étrange, il faut tout repeindre et MAIGRIR en même temps. D'un coup. Parce qu'aussi étrange que ça puisse paraître, les mois de mars sont meurtriers pour les vêtements, eh oui, le temps humide les fait rétrécir sûrement (seulement les vêtements féminins il faut bien le préciser), parce que du jour au lendemain Madame ne rentre plus dans rien, victime d'une malédiction annuelle qui frappe avec une régularité horlogère, la nature est sans pitié faut dire. Madame est encore jeune et svelte mais non, à l'entendre elle est devenue un bibendum Michelin en un rien de temps, un vrai sac à patates. Evidemment dans ce cas, vous pressentez l'arrivée massive et imminente de salades et d'épinards dans le bac à légumes, ce qui cadre mal avec votre régime à vous, entendez du steak, du beurre et des patates. Pareil, on n'a pas la même conception de la diététique. Là où votre douce s'astreint à réduire sa masse pour rentrer dans des vêtements plus petits que sa taille réelle (un truc de filles), vous vous considérez qu'après un régime raclette et cassoulet durant l'hiver passé, ce sont de nouveaux vêtements plus amples qui sont mieux à même de rééquilibrer tout ça.

Enfin, suprême énigme de la gent féminine, si vous, vous considérez que vous allez aller à la plage l'été prochain pour pouvoir bronzer au rythme de votre indolence estivale, chez Madame c'est différent, il faut arriver à la plage déjà bronzée (soit dit en passant, ça me rappelle une autre pathologie féminine qui touchait ma mère, qui faisait le ménage à fond pour que ce soit propre quand la femme de ménage arrive...). Sinon c'est pas du jeu. Parce qu'arrivée sur la plage, elle va se comparer aux autres forcément, et il est mal vu qu'une concurrente soit plus bronzée qu'elle. Si une pauvresse est moins bronzée, c'est que c'est une vieille fille qui se néglige, et si une autre est plus bronzée, c'est que c'est une pétasse qui passe sa vie à faire des zuvets.

Les jugements de Madame sont nets et francs. Faut dire qu'elle n'a pas tort sur tout. Quand vous, vous débarquez sur la plage blanc comme un linge et que le premier soir vous ressemblez déjà à une écrevisse de chez Ferrari, ça ne lui donne pas complètement tort, mais bon.

Y aurait bien une solution dont je lui ai déjà parlé qui solutionnerait tout ça d'un seul coup, ce serait de passer toutes nos vacances d'éte en Sibérie par -15°C. Pas besoin de bronzer, des anoraks pour camoufler la taille, et puis on pourrait continuer à manger de la raclette et de la tartiflette tout l'été pour ne pas risquer une prise de poids due au changement brutal de régime, c'est pas négligeable non plus, c'est le rêve de tout homme. Madame ne veut rien entendre. Madame est campée sur ses positions. Madame est d'ailleurs déjà en train de déboucher les pots de peinture.

Bon je vous laisse, faut que j'aille touiller la peinture puis faire semblant de m'intéresser.

Commis par pow wow on jeudi 8 avril 2010
categories: , | edit post

2 réactions disproportionnées

  1. :-)
    Moi, j'trouve que pour le rafraichissement des murs de vot'salon, vous devriez ressortir vos pochoirs !

     
  2. pow wow Says:
  3. Mouais môôafff, je les ai tellement vus, faudrait éventuellement que je m'y remette. Par contre chez mon frangin, avec lui, on a fait une fois un trompe-l'oeil sur un pan de mur avec une belle perspective profonde, c'était chouette mais quel boulot!

     
.
Fourni par Blogger.

Google+ Followers

N'oublions jamais !

N'oublions jamais !

RÉALISER UNE DONATION

Mon meilleur profil grec

Ma photo
pow wow
Vanuatu
Regarde dans l'onglet "À propos" là au-dessus si des fois ça te chante.
Afficher mon profil complet

Fais tourner!

Les boutons ci-dessous détectent automatiquement la page sur laquelle vous vous trouvez pour la partager, c'est vachté bien foutu n'empêche.

Touitteur poweur




Tout le passif du blog

NOMBRE DE CHATONS ÉTRANGLÉS POUR TROUVER L'INSPIRATION

ESPIONS DE LA NSA

Suivre le blog en recevant un nimèle dans ta boitolette virtuelle

Contrat Creative Commons
Les créations originales contenues sur ce site (textes, dessins, photos, vidéos) hors contenu ne m'appartenant pas (photos, textes, images, codes source, vidéos, logos, marques), sont sous licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.

NOS RÉCOMPENSES, LABELS ET CERTIFICATIONS

Montage créé avec bloggif