Ça y est, c'est décidé.

Je prends les devants.

Il faut tordre le cou à LA RUMEUR qui enfle.

Tant qu'à faire, il vaut mieux s'y coller maintenant pendant que les choses sont encore contrôlables. Parce que quand les choses seront devenues incontrôlables, ce sera difficile de les maîtriser, c'est imparable vu comme ça.

Imaginez - pour prendre un exemple concret de ce que peut être un évènement incontrôlable - que vous tenez les rênes d'un attelage tiré par un poney. Un poney comme Poly à Venise par exemple. Bon il faut connaître Poly c'est vrai. Pour ceux qui ne connaitraient pas Poly, c'était une série des années 70 avec un petit poney à la con qui se baladait dans Venise et qui déjouait les plans des méchants, c'est dire si on prend les mômes pour des cons. Le tout se déroulant à Venise, aussi appelée la grande Bruges du Sud puisque Bruges est appelée la petite Venise du Nord, y a pas de raison, il convient ici de rétablir une certaine équité. Bon j'ai cherché sur gougueule s'il existait des petites Venise de l'Est ou de l'Ouest, eh ben que dalle, ils sont privés de petites Venise, remarquez c'est bien fait pour leurs gueules, ils ont déjà à l'Ouest le far breton et à l'Est la saucisse de Strasbourg, on ne peut pas tout avoir, il faut en laisser pour les autres.

Bon, imaginez toujours (restez en mode imagination pour m'éviter du travail supplémentaire) un poney en furie. Oui...mmmbon, c'est pas un super-exemple je sais j'en conviens aisément, mais j'ai commencé avec un poney, donc il faut que je termine avec, je vais pas me retaper tout depuis le début, on voit bien que c'est pas vous qui faites tout le boulot, vous vous êtes juste avachis à lire, sans faire aucun effort, ça ça me fout en boule mais j'ai bon fond donc je ne dis rien. Oui donc, pour une raison que par commodité nous nommerons raison X (pas rayon X, soyez attentifs merde), le petit poney pète grave un plomb, bon je sais pas, il est sous acides, il a brouté par inadvertance une poignée de psilocybes qui lui tourneboule le pompon, bon bref il est défoncé à mort. Cherchez pas, ça arrive. Si, et même plus souvent qu'on le croit. Du coup, l'envie de se débrider les sabots le prend et il ne peut réfréner un besoin impérieux de piétiner du pissenlit. Bon, c'est vrai que dit comme ça on peut peiner à l'imaginer ivre de rage et en proie à une folie destructrice, ouais c'est vrai que le poney c'est pas super-violent comme truc, et j'aurais plutôt dû taper dans la gamme au-dessus dès le départ chez les pur-sang sauvages par exemple, voire taper dans l'exotique comme un attelage d'éléphant. Ah ouais merde, ça aurait déchiré l'attelage d'éléphant en furie, ah ouais trop fort, ah putain c'est con j'aurais dû réfléchir avant.

Des fois, j'avoue, je pars comme ça d'un coup au quart de tour, je ne réfléchis pas trop parce que c'est pas mon truc dans la vie, c'est difficile et c'est pas agréable de réfléchir faut bien l'avouer, il faut pousser du cerveau comme quand on fait caca, bon des fois y a rien qui sort on est constipé du cerveau, par contre vous aurez remarqué, quand on est bourré ça s'apparente à une gastro en terrine du cerveau un peu, ça part dans tous les sens et ça fait du vilain, heureusement qu'on n'a pas de slips pour la tête sinon ça serait pas joli joli des fois le résultat, bon je vous fais pas un dessin. Non déconnez pas, j'en suis pas rendu là quand même. Voilà, en gros, pour une question de propreté et de respect des autres, je préfère rester constipé du cerveau. Ceci étant, dans ce cas-là, il faut se méfier plus qu'habituellement de la plus petite réflexion qui pourrait venir, car comme à l'autre bout, ce sont des fois les pets les plus discrets qui sont les plus immondes. Bon, j'arrête là ma magistrale démonstration pédagogique qui visait à je ne sais plus quoi, mais en tous cas ça visait quelque chose ça c'est sûr, faudrait que je relise du début mais j'ai pas le courage. Bon tant pis.

Ah si, oui c'est ça, comme je suis distrait mon dieu, on en rira quand on sera vieux, je disais donc qu'étant devenu une véritable star sur internet depuis plus d'un mois -la preuve s'il en était besoin, les seize adresses IP différentes qui se sont bousculées depuis ce matin sur ce blog dans un déchaînement hystérique qui n'a eu d'égal dans l'Histoire que les concerts du petit quatuor de Liverpool comprenant John, Paul, Ringo (pas le comique à Sheila, attention) et George (pas de la Jungle, arrêtez vos conneries, ça ne me fait pas rire) dans les sixties-, les rumeurs sur mon compte commencent à courir sur Touittère. J'ai entendu lors de dîners en ville qu'on me prêtait une relation avec Benjamin Violet ou avec Carla Bronzée, voire qu'on formait un trio de triolisme à trois. C'est tout simplement ridicule et stupide, permettez-moi de le dire haut et fort, puisqu'il n'y a pas l'ombre d'une mésentente entre Chantal et moi.

Oui, Chantal Jouanno bien sûr, ben oui pourquoi cette question?

On dirait que ça vous surprend!

Commis par pow wow on mercredi 7 avril 2010
categories: , | edit post

3 réactions disproportionnées

  1. Rhoo putain ! Le paragraphe sur la réflexion : du grand art !
    :)

     
  2. pow wow Says:
  3. Je te trouve bien généreuse pour un paragraphe un peu régressif. ;o)

     
  4. pow wow Says:
  5. Mais merci quand même! :o)

     
.
Fourni par Blogger.

Google+ Followers

N'oublions jamais !

N'oublions jamais !

RÉALISER UNE DONATION

Mon meilleur profil grec

Ma photo
pow wow
Vanuatu
Regarde dans l'onglet "À propos" là au-dessus si des fois ça te chante.
Afficher mon profil complet

Fais tourner!

Les boutons ci-dessous détectent automatiquement la page sur laquelle vous vous trouvez pour la partager, c'est vachté bien foutu n'empêche.

Touitteur poweur




Tout le passif du blog

NOMBRE DE CHATONS ÉTRANGLÉS POUR TROUVER L'INSPIRATION

ESPIONS DE LA NSA

Suivre le blog en recevant un nimèle dans ta boitolette virtuelle

Contrat Creative Commons
Les créations originales contenues sur ce site (textes, dessins, photos, vidéos) hors contenu ne m'appartenant pas (photos, textes, images, codes source, vidéos, logos, marques), sont sous licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France License.

NOS RÉCOMPENSES, LABELS ET CERTIFICATIONS

Montage créé avec bloggif